mercredi 19 janvier 2022

Collection Disney au point de croix

   Bonjour et bonne lecture !

   Ce début d’année commence plutôt bien. Je suis régulière dans la publication des articles sur mon blog, je poste davantage sur Instagram, je me suis replongée dans les loisirs créatifs et j’ai repris la lecture. Pour le moment, je n’ai pas encore repris le violon mais ça ne saurait tarder, il en va de même pour l’écriture. En ce qui concerne l’achat immobilier, ça dépend des annonces publiées sur les différents sites et il n’y a rien. Soit c’est trop cher, soit le quartier ne me convient pas. La maison à 590 000 € envoyée tout récemment est très jolie (j’ai regardé pour le plaisir des yeux), j’adore les portes en arcade et les 190 mètres carrés qui la composent permettent de tout ranger mais elle est bien au-dessus de mes moyens. Je me demande d’ailleurs quel métier il faut exercer pour se payer une telle maison. J’adorerais vivre dans un château comme ceux aperçus sur Internet avec des tourelles, il faut bien rêver. Plus sérieusement, les numéros de marchands de journaux affluent depuis un moment. Au début, rien ne m’intéressait jusqu’à ce que sorte cette collection Disney au point de croix. Si vous souhaitez la découvrir, je vous invite à lire la suite.

 

   Cette collection permet de réaliser cinq tableaux représentant de nombreux personnages Disney comme Bourriquet, Bambi ou encore les princesses par exemple. Comme indiqué sur la photo, cette galerie se compose de 56 personnages ou presque. Depuis quand un château est-il devenu un personnage ? La case vide que vous apercevez sur un des tableaux permet de broder votre prénom.

 
 

   Ce premier numéro au prix de 1 € comprend un fascicule, des aiguilles, huit échevettes et une toile à broder. Grâce à tout ce matériel que les brodeuses connaissent par cœur, il permet de commencer à broder Tigrou. Pour ceux et celles qui n’ont jamais brodé, il suffit de suivre les instructions qui se trouvent en bas de page et de se fier aux couleurs qui correspondent à un symbole. Cette toile vous permettra de broder les autres personnages par la suite comme Winnie l’ourson ou encore Pinocchio. Le fascicule offre d’autres modèles à broder comme ces cœurs où figure Mickey ou encore Winnie accroché à des ballons. Ce dernier peut finir en marque-page.

 
 

    Ce second numéro au prix de 3,99 € comprend un fascicule et des échevettes pour terminer Tigrou. Tout comme pour le premier fascicule, d’autres modèles à broder sont proposés comme un autre Tigrou ou encore une pomme empoisonnée. Attention à ne pas la manger ! Encore une fois, la broderie est détournée afin de décorer un pot à stylos avec un Tigrou assez agité.

   Afin d’avoir un autre aperçu des personnages à broder dans les prochains numéros, je vous ai glissé une photo galerie. Je ne sais pas dans quel numéro il apparaîtra, j’aimerais bien broder Bourriquet (un rappel pour les deux peluches qui se trouvent sur mon lit). Je trouve que certains personnages sont mieux représentés que d’autres, peut-être est-il plus facile de représenter un animal plutôt qu’une princesse en raison de la taille du modèle.

    En tout cas, je sais que Bourriquet ne figurera pas dans les deux prochains numéros puisque Tigrou laisse place à Dumbo. Comme je viens de le souligner, il faudra acheter les deux numéros afin de broder Dumbo. Le troisième numéro comprend également  un fascicule et des échevettes. D’ailleurs, à partir de ce numéro, le prix est fixé à 5,99 €. C’est tout à fait raisonnable, surtout qu’on peut ne pas acheter tous les numéros, au contraire d’une maquette à monter comme le Titanic (pour évoquer un modèle récent). Ces deux personnages, à savoir Tigrou et Dumbo, figurent sur le même tableau.

   Comme pour tous les numéros vendus chez les marchands de journaux, un formulaire d’abonnement est glissé dans le fascicule. Il permet de recevoir tous les numéros à domicile, en plus des cadeaux bonus. Cette fois-ci, l’abonnement permet de bénéficier d’une offre exclusive qui consiste en cinq broderies vintage où figure encore Dumbo. Mais n’hésitez pas à bien lire les conditions, il vous en coûtera 1,50 € de plus par numéro. Le miracle se produira si vous arrivez à terminer ces cinq tableaux, à vous de voir si cette offre vous intéresse.

   J’espère que cet article vous aura plu et vous aura permis d’en apprendre davantage sur cette collection Disney, peut-être de la découvrir. Le jour où j’ai acheté le numéro un Disney au point de croix, j’ai également pris le numéro un de la collection Sherlock Holmes.

lundi 17 janvier 2022

“Christian Dior : l’univers illustré d’une icône de mode” par Megan Hess

   Bonjour et bonne lecture !

   Si je vous dis que je n’ai pas encore rangé tous mes cadeaux de Noël et de fête, est-ce que vous me croyez ? Pourtant, j’ai encore un sac qui traîne et je n’ai toujours pas sorti la lampe de son carton. Je vous ai présenté les produits qui se cachaient dans le calendrier de l’Avent Marionnaud, ils sont toujours en plan sur ma commode. Je suis en train de réfléchir à la réorganisation de mon armoire, elle est devenue trop petite (ou j’achète trop de vêtements). A l’heure où je publie cet article, nous sommes en pleine période des soldes et j’avoue que je me suis fait plaisir à La Halle et sur le site La Modeuse. Eh oui, je n’ai pas craqué sur un sac Dior ! Si je vous parle de ce grand couturier, c’est parce que le livre dont je vais vous parler y est consacré. Si cet article vous intéresse, je vous invite à lire la suite.

 

    Ce nouveau livre de Megan Hess qui s’intitule “Christian Dior : l’univers illustré d’une icône de mode” a été acheté il y a quelques semaines sur le site Amazon. J’ai même repéré les prochains que je vais me payer et qui viendront compléter ma collection. D’ailleurs, dans ma chambre, j’ai un coin dédié à Megan Hess qui regroupe les livres et les deux puzzles. Ce livre se divise en trois chapitres.

 
 
 

   Le premier chapitre est consacré à la personnalité de Christian Dior qui est né au sein d’une famille aisée et qui intègre l’univers de la mode à un âge avancé. La villa Les Rhumbs située dans la Manche existe toujours et est devenue un musée. Les fleurs et les livres font partie intégrante de son quotidien, lorsque sa mère passe du temps à s’occuper du jardin par exemple. A travers ce livre, je découvre que Christian Dior ouvre une galerie d’art en 1928 mais elle ferme ses portes lors de la crise de 1929. Il en ouvre une seconde en 1932 où sont exposés les artistes de l’époque. Il connaît de nombreuses difficultés. Et c’est lors d’un séjour à la montagne qu’il commence à vendre ses croquis à des journaux. Par la suite, c’est une série de rencontres fortuites qui font naître la maison Dior.

 
 
 

   Le deuxième chapitre est consacré à la marque Christian Dior qui s’installe dans un hôtel particulier où il prépare son défilé d’inauguration. Ainsi, il lance sa première collection le 12 février 1947 dans un salon où le public s’est arraché les invitations. Le terme “New Look” qui caractérise les créations de Christian Dior est employé pour la première fois par une amie et repris dans la presse. La pièce maîtresse de la collection New Look est un tailleur qui a demandé 150 heures de travail ! En parallèle de la collection, il commence à travailler sur son premier parfum. La popularité de Christian Dior s’étend jusqu’à New-York et Londres.

 
 
 

   Le troisième chapitre est consacré à la légende qui lui survit toujours. A la mort de Christian Dior en 1957, c’est Yves Saint-Laurent qui reprend la direction artistique de la maison de haute couture. Les différents successeurs ont su respecter l’héritage Dior au fil des années. Le motif cannage tire son origine des chaises du premier défilé. A y regarder de plus près, les anses du célèbre sac Lady Dior représentent les initiales du couturier. Sa sœur Catherine qui décède 50 ans plus tard a toujours joué un rôle dans les choix de Christian Dior.

   J’espère que cet article vous aura plu et vous aura peut-être permis de découvrir une illustratrice de grand talent qui a travaillé pour des maisons de haute couture. N’hésitez pas à jeter un œil aux précédents articles consacrés à tous ces livres.

mercredi 12 janvier 2022

Les produits du calendrier de l’Avent Marionnaud 2021

   Bonjour et bonne lecture !

  J’espère que ce début d’année se passe bien pour vous et que vous avez essayé de visualiser vos objectifs pour 2022. Je parle des objectifs et des engagements où on va faire tout notre possible pour qu’ils se réalisent. Comme je vous l’avais expliqué, les résolutions ne sont tenues que quelques semaines, voire quelques jours et sont souvent impersonnelles. Je suis certaine que vous avez entendu dans votre entourager une personne évoquer ses résolutions parmi lesquelles se mettre au sport. Qu’en est-il de son bilan à la fin de l’année ? La nouvelle paire de baskets achetée pour cette occasion est restée dans sa boîte. Pour ma part, ce début d’année est tranquille, entre l’écriture de mes articles de blog, les loisirs créatifs que je suis contente d’avoir repris de même que la lecture. A moi de continuer dans cette voie et toujours rester motivée. Dans l’article du jour, je vais vous présenter les produits qui se cachaient dans le calendrier de l’Avent Marionnaud. Si ça vous intéresse d’en savoir plus, je vous invite à lire la suite.

   Je commence par les accessoires pour les cheveux qui sont au nombre de deux. On y trouve un chouchou rouge satiné et une barrette dorée qui rejoindra la trousse dans laquelle je range toutes mes barrettes. D’ailleurs, il va bientôt falloir que j’en atteigne une autre plus grande. Je n’ai pas utilisé ce chouchou pour les fêtes, j’ai attaché mes cheveux avec un chouchou rouge en velours entouré de blanc qui rappelait la tenue du Père Noël.

  

   Je poursuis avec les accessoires en tous genres qui sont au nombre de sept. On y découvre ainsi trois pinceaux dans des tons sobres qui se mariaient bien avec le calendrier. Sur la première photo, vous apercevez un mini pinceau pour le blush, un pinceau pour les ombres à paupières avec un double embout et un pinceau kabuki. Sur la deuxième photo, vous apercevez une éponge pour le fond de teint en forme de sapin blanc ! Je me demande où se crochent les boules. Il me semble avoir eu un sapin vert l’année dernière. Sur la troisième photo, vous apercevez un taille-crayon, une lime à ongles dorée et un miroir de poche qui reprend cet aspect marbré. Il me semble également avoir eu un taille-crayon vert l’année dernière.

  

  Je passe maintenant aux différents produits pour les yeux qui sont au nombre de six. Cette palette de 4 fards permet de créer un regard glamour, si j’en crois ce qui est écrit sur le dos du calendrier. Je vais avoir un produit que je n’ai encore jamais testé, tout du moins pas sous cette forme, il s’agit du fard à paupières liquide. Grâce à ces deux teintes, je vais pouvoir varier les looks. On y trouve également trois crayons Khôl qui permettent de créer un regard intense, toujours si j’en crois ce qui est écrit.

 

   Je continue avec une autre catégorie de produits puisqu’il s’agit des produits pour le teint qui sont au nombre de trois. Sur la première photo, vous apercevez deux petites palettes pratiques à emmener partout. Je suis bien contente d’avoir eu un highlighter. J’en utilise un chaque fois que je me maquille et il commence à bien se creuser. Je ne suis pas certaine de pouvoir le racheter car je l’avais trouvé au magasin Normal qui propose également du maquillage de marque. La double palette renferme un blush et une poudre de soleil. En ce qui concerne le flacon de la deuxième photo, il contient des paillettes à appliquer sur le visage et le corps (Mon Trésor Pailleté).

  

   Je termine avec la catégorie de produits pour les lèvres qui sont au nombre de six. J’ai essayé de regrouper ceux qui avaient la même tenue ou le même rendu. Sur la première photo, vous apercevez deux rouges à lèvres. Sur la deuxième photo, vous apercevez un top coat pailleté (je connaissais le top coat à appliquer sur les ongles, c’est sûrement un protecteur comme un baume), une huile pour les lèvres et une laque à lèvres mate. Sur la troisième photo, vous apercevez un crayon mat (encore une nouveauté à tester).

   J’espère que cet article vous aura plu, j’ai attendu de le publier avant de ranger tous ces produits afin de ne pas confondre avec les produits de l’année passée. Le calendrier ne coûtait vraiment pas cher par rapport aux produits qui se cachaient à l’intérieur. Je ne sais pas si vous avez remarqué mais il n’y a aucun produit pour les ongles, à part une lime.

dimanche 9 janvier 2022

Mes cadeaux de Noël (2ème partie)

   Bonjour et bonne lecture !

   On dirait bien que j’ai encore fini une tablette de chocolat ! Oh pas possible ! J’en ai même fini deux ! Vous l’aurez compris, je vais vous parler de mes autres cadeaux de Noël dans cet article. Le précédent article regroupait mes cadeaux de Noël autour de la beauté au sens large. Bon j’avoue, je n’ai encore rien rangé, mes décorations de Noël trônent toujours dans ma chambre. Je viens d’acheter une housse pour ranger les boules fragiles à Gifi. J’en ai profité comme elle était remisée. J’avais acheté des boîtes plastiques à Carrefour l’année dernière pour ranger mes décorations mais elles sont bien trop petites. J’y mets trois boules à neiges et une petite déco à poser et la boîte est pleine. En plus, je trouve que les couvercles ne ferment pas bien. Pour en revenir au sujet de départ, je vais donc vous montrer mes cadeaux de Noël et de fête où tout tourne autour de la lettre S comme Stéphanie. Si cet article vous intéresse, je vous invite à lire la suite.

 
 

   Je commence avec deux produits concernant Audrey Hepburn. Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que je collectionne tous les objets qui se rapportent à cette actrice. J’achète moins de choses car on en trouve moins sur Internet, et je ne vous parle même pas des magasins. J’ai donc eu ce livre découvert par hasard à Cultura qui tourne autour des années 60 comme son titre l’indique.

  

   J’ai également eu ce DVD dont je n’avais jamais entendu parler jusqu’à ce que je l’ai entre les mains. Il s’agit d’un documentaire intitulé “Audrey Hepburn : douleur et gloire” sorti en 2021. A l’heure où je publie cet article, je ne l’ai pas encore visionné. 

 

   Je poursuis avec un autre livre qui se présente sous la forme d’un coffret autour d’un thème qui me passionne, à savoir celui de la lithothérapie. J’ai acheté les premiers numéros chez le marchand de journaux lorsqu’une collection est apparue sur le marché, j’ai un livre traitant de ce sujet que j’ai reçu à Noël l’an passé et j’ai des pierres qui ont une valeur. Ce coffret publié aux éditions Hachette contient donc un livre qui s’intitule “Le pouvoir des pierres et des cristaux” et 7 pierres de bien être. Que pensez-vous de la présentation ?

 

    Je continue avec un article DIY, encore une fois découvert par hasard sur Internet. Il s’agit d’un tableau en strass Betty Boop commandé sur Amazon. En réalité, un autre article que je vais vous présenter juste après est devenu introuvable à Cultura, aussi bien en magasin que sur le site. Du coup, je l’ai trouvé sur Amazon or il ne manquait que quelques euros pour ne pas payer les frais de port. J’ai cherché des articles qui pourraient m’intéresser et je suis tombée sur ce tableau en strass. Du coup, il a été ajouté dans le panier. Je n’ai encore jamais fait de tableau en strass Betty Boop, voilà de quoi m’occuper. Ce tableau se compose de 24 couleurs et contient tout le matériel nécessaire, à savoir la toile adhésive, les strass, le stylet, la cire et la coupelle.

 

  Je passe maintenant au fameux article que je viens d’évoquer, il s’agit de cette lampe. Est-ce qu’elle vous rappelle quelque chose ? Si vous avez vu le dessin animé de Walt Disney sorti en 1992 en France, vous aurez reconnu la rose sous cloche à laquelle il ne faut surtout pas toucher sinon, la Bête ne redeviendra jamais un humain. Cette cloche que vous apercevez en photo est une lampe. Je commence à avoir une petite collection autour de ce dessin animé puisque j’ai la théière Miss Samovar, la tasse Zip, le plus petit modèle de la tasse et un porte-clé reprenant justement la rose. Je pense que je vais mettre cette lampe sur ma commode à la place d’une autre lampe. Je voulais la mettre sur mon bureau or je n’ai vraiment pas la place.

  

    De la même manière, si vous me suivez depuis un moment, vous savez que j’aime les puzzles, aussi bien en plat qu’en volume. La marque Ravensburger propose de construire des puzzles en volume. J’ai déjà réalisé de nombreux modèles comme la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe ou encore la Statue de la Liberté. Plus récemment, j’ai construit un bus anglais qui s’avère être un rangement de bureau. A Noël, j’ai reçu en cadeau une chaussure sur laquelle est représenté le drapeau britannique et qui s’avère être également un rangement pour les stylos. Je vous la montre construite afin que vous vous rendiez compte du résultat final. Petite anecdote : les pièces sont numérotées, il suffit de suivre l’ordre et le sens des flèches. J’étais en train de monter cette chaussure lorsqu’une pièce vient à manquer. Pour être certaine de ne pas l’avoir loupée, je les classe dans l’ordre sur mon bureau et je m’aperçois qu’il m’en manque effectivement une. Je regarde par terre, pousse le bazar de mon bureau, rien. Je commence à me dire que je vais devoir contacter Ravensburger pour que la pièce soit envoyée. Je n’ai pas eu besoin de contacter Ravensburger cette pièce 54 était restée coincée dans le sachet, je ne sais pas comment c’est possible. Quand j’ai retrouvé ma pièce, j’ai fini de monter ma chaussure.

    Puisque je vous parle des puzzles, je vais vous inclure un autre cadeau ici. Il s’agit de ce coffret contenant un livret de mon signe astrologique et un puzzle de 48 pièces à placer dans ce cadre en bois. Vous allez rire, j’en ai passé du temps pour monter ce puzzle reprenant l’illustration du livret. Pour monter le signe et les dates, je n’ai eu aucun problème. La difficulté s’est posée au moment de monter le tour. Enfin, je suis bien contente d’y être arrivée. Pour le moment, le puzzle monté et le livret sont restés dans le coffret, je vais m’occuper de ranger mes cadeaux dans les jours à venir. Première étape avant de ranger les cadeaux : démonter le sapin et ranger les décos.

 

    J’ai reçu ce coffret parfait pour se créer un instant cocooning. Il contient une tasse avec un motif pingouin et une paire de chaussettes. Je vous insère une photo du dos du coffret pour que vous vous rendiez compte de la pointure des chaussettes, sans oublier les consignes pour prendre bien soin de sa tasse. Je m’imagine en train de boire un thé chaud tout en lisant, mes chaussettes à mes pieds installée sous un plaid, bref le bonheur.

 

    Comme promis, je vous montre mes cadeaux de fête tournant autour de la lettre S. J’ai eu ce carnet bleu avec un bord en velours dans lequel se cachent de belles illustrations et un marque-page doré. Les feuilles sont lignées. Ce carnet tombe à pic, je n’en ai pas beaucoup ! Je ne sais pas si vous saisissez l’ironie de cette phrase écrite. J’ai deux boîtes remplies de carnets en tous genres, sans compter tous ceux qui traînent à droite et à gauche. Je continue avec cette boîte à bijoux qui reprend les codes de couleurs du carnet, sans oublier le pompon qui fait toute la différence. Ce troisième article qui consiste en un miroir de poche est assorti à la boîte et au carnet. J’ai également eu un porte-monnaie rose clair et doré au niveau de l’initiale du prénom. A l’intérieur, il y a un petit compartiment. Toujours dans ce ton doré, j’ai eu un porte-clé présenté dans une jolie boîte.

    J’espère que cet article vous aura plu, j’ai été très gâtée et je remercie toutes les personnes qui m’ont fait plaisir. Je n’ai pas évoqué les gourmandises dont certaines ont été mangées comme ces escargots Lanvin ou encore ces deux tablettes Lindt. Tiens, on dirait bien un sachet vide de Kit Kat dark.