dimanche 3 juillet 2022

“ Where is Claris in London ?”

   Bonjour et bonne lecture !

 

   Avant d’entrer dans le vif du sujet, j’espère que vous avez passé un bon mois de juin et que vous profiterez de ce mois de juillet comme il se doit. J’espère surtout que le soleil sera au rendez-vous pour se promener tranquillement. Je ne peux pas dire que j’ai trouvé beaucoup de choses pendant les soldes, même dans les enseignes que je fréquente habituellement. Pour être honnête, j’ai eu un problème de taille. Soit il restait du XS ou S, soit il restait du L. Or comme je porte la taille standard M, des articles qui me plaisaient était indisponibles dans cette taille. Sans compter un sac en forme de violon vendu à Besson qui demeure introuvable. Ce sac a bénéficié d’une réduction pendant les ventes privées or, il n’est pas soldé sur le site. C’est à ne rien y comprendre.
   Aujourd’hui, je vais vous parler d’un livre que j’ai acheté le lendemain de sa paution, il s’agit du livre “Where is Claris ?”. Cette fois, cette souris chic nous emmène à Londres. Donc, si ça vous intéresse de partir à l’aventure, je vous invite à lire la suite.

   Précédemment, cette souris a emmené le lecteur à Paris  (je vous mets le lien ici : https://blogdemissidees.blogspot.com/2020/06/le-nouveau-livre-de-megan-hess-where-is.html) et à New-York, entourée de tous ses amis dont certains ont des livres consacrés comme le cochon Abigail Fig ou encore les grenouilles Oli et Basil. Ces livres n’existent qu’en anglais. Pour en revenir à Claris, elle s’est déjà baladée sur la Riviera avant de parcourir ces capitales.

 

   Comme pour les précédentes éditions, chaque scène tient sur deux pages. Sur la page de gauche se trouve la liste des objets à trouver, parfois en plus grand nombre. Cette scène est un parfait exemple de ce que je viens de vous expliquer. Alors, avez-vous trouvé les 2 paires de lunettes de soleil ? Ou encore les deux boissons chaudes ?

  

    Quoi de mieux que de mettre en avant une libraire ? Là encore, une liste vous guide dans la recherche de vos objets comme une cabine téléphonique rouge, typique de Londres. Cette librairie fait de la publicité pour les livres de Megan Hess que je possède déjà. Effectivement, j’en compte trois puisqu’on y voit le livre “Coco Chanel”, “L’Elégance à la française” et “L’Elégance à l’italienne”.

 

   Cette scène est un véritable clin d’œil à la ville de Londres puisqu’on y voit une cabine téléphonique rouge, la grande roue, Big Ben et le palais de Buckingham. On y aperçoit également des bus à double étage. D’ailleurs, combien y en a-t-il ? Et trouverez-vous ces 4 ballons orange ? De même que ce camion bleu ?

   Si vous bloquez sur certaines scènes, vous pourrez toujours vous reporter à la fin de ce livre, là où se cachent les solutions. Ainsi, vous avez un aperçu de toutes les scènes, toujours dessinées avec la même finesse qui caractérise l’auteure.

 

   Justement, les dernières pages sont consacrées à Megan Hess et à tout le travail effectué depuis toutes ces années. D’ailleurs, j’ai déjà repéré un prochain livre consacré à Audrey Hepburn. Dès qu’il parait sur le site Amazon, il finit dans mon panier.

    J’espère que ce petit tour d’horizon de la ville de Londres en compagnie de Claris vous aura plu, dites-moi de quel auteur tous domaines confondus vous achetez tous ses livres.

    A bientôt !

mercredi 29 juin 2022

Ce que je porte comme bijou

  Bonjour et bonne lecture !

  Le matin, j’ai mis en place quelques habitudes qui fonctionnent bien pour le moment. Ces habitudes peuvent être perturbées selon l’heure à laquelle je me lève mais j’essaye de m’y tenir le plus possible. Je commence par mon petit-déjeuner composé de 4 biscottes ou tartines Heudebert goût brioché suivant ce que j’ai acheté aux courses et un verre d’eau ou une tasse de thé. J’ai testé le thé vendu à Grand Frais, j’en rachète une boîte à chaque fois que j’y vais. Pour les personnes qui vivent dans les environs du Havre, le magasin Grand Frais a ouvert ses portes à Gonfreville-l’Orcher à la place d’un magasin de meubles. Cet hiver, j’ai acheté beaucoup de cubes de butternut, j’adore les faire revenir dans une poêle, au même titre que les champignons. J’en reviens à ma routine qui consiste ensuite à faire mon lit. Selon le temps, je laisse la fenêtre ouverte de la chambre pendant que je prends mon petit-déjeuner. Et je vais dans la salle de bains me préparer, sauf pour le parfum, le maquillage et les bijoux qui sont rangés dans ma chambre. Justement, en parlant de bijoux, qu’est-ce que je porte au quotidien ? Si vous avez envie de connaître la réponse, je vous invite à lire la suite.

 
 

  Je commence par les bracelets puisque c’est le premier bijou que je choisis parmi ceux que je possède. Ils sont tous rangés dans une boîte. A y regarder de plus près, je ne trouve que des bracelets avec des élastiques, y compris celui que vous voyez sur la photo. Lorsque j’ai commencé à porter des bracelets, j’ai acheté un lot de 7 au Printemps. Ils sont basés sur le même principe, à savoir qu’il y a des perles blanches ou transparentes, mais ça me faisait une petite collection. Par la suite, j’en acheté au hasard d’une balade dans un magasin pendant les soldes comme ces bracelets rouges trouvés à Riu.

   Je poursuis avec les colliers que je ne possède pas en grand nombre. J’achète toujours mes colliers chez Claire’s ou dans des boutiques à petits prix. J’aimerais me tourner vers les colliers vendus dans une bijouterie comme Cléor qui propose des bijoux de qualité qui ne noircissent pas. Je n’ai jamais essayé de me lisser les cheveux avec ce lisseur miniature, pensez-vous que je vais obtenir un résultat ?

  

   Je continue avec les boucles d’oreilles. Comme je n’ai pas les oreilles percées, je n’en porte pas à longueur d’année car les boucles se crochent dans les écharpes et glissent sans que je les retrouve. Par contre, je me fais plaisir l’été avec des grosses boucles comme celles que vous apercevez. Je choisis toujours des boucles d’oreilles assez légères pour éviter que les pinces ne me laissent des marques sur les oreilles. Je peux patiner si je veux, je suis équipée d’une belle paire de patins roses.

 
 

   Je m’intéresse maintenant à tous les bijoux où figure Audrey Hepburn. Je les rai rangés dans cette boîte Les Cakes de Bertrand. On y trouve des colliers, des bagues et un bracelet où les boutons se changent. Ici, je peux clipser jusqu’à 3 boutons en noir et blanc pour un meilleur rendu. Il me semble avoir acheté tous les modèles existants lorsque je les ai aperçus. Par contre, je ne me rappelle plus où j’ai acheté cet ensemble, probablement à l’occasion d’un marché de Noël.

  

    Dans la même lignée, je possède quelques bijoux de mon héroïne préférée, il s’agit de Betty Boop. Si j’ai envie d’une touche de couleur sur le bracelet que je viens de vous présenter, il suffit que je clipse ces boutons. Là encore, j’ai dû repartir avec toute la collection.

 

   Je choisis d’inclure ma montre dans ma présentation, même si certains bijoutiers ne vendent pas de montres. Ce n’est pas bien compliqué, je n’en ai qu’une qui me suit depuis plus de 10 ans, il s’agit d’une montre Pierre Lannier dont le bracelet est resté intact comme au premier jour. Je n’ai changé la pile qu’une seule fois, au moment du passage à l’heure d’été. Cette impulsion a suffi à arrêter la pile. Je suis allée la faire changer dans un petit magasin du centre Coty au Havre pour ceux qui connaissent.

  J’espère que cet article vous aura plu, dites-moi quels bijoux ont vos préférences.

   A bientôt !

samedi 25 juin 2022

Ma papeterie animale (quelques exemples)

  Bonjour et bonne lecture !

  Nous avons changé de saison, ça y est ! J’ai sorti mes vêtements d’été Il y a quelques semaines. J’en avais marre de voir des gros pulls et des couleurs sombres. Mon armoire a retrouvé de la lumière par le biais de ce transfert, on y trouve des fleurs et des matières légères. En ce qui concerne la papeterie, il en va de même. En effet, j’aime utiliser des stylos ou des crayons dans des tons pastel ou avec des imprimés qui apportent de la joie. Aujourd’hui, j’ai choisi de vous montrer ma papeterie qui tourne autour du règne animal. Donc, si cet article vous intéresse, je vous invite à lire la suite.

  Pour plus de clarté, je vais diviser mon article en trois parties. Dans une première partie, je vais m’intéresser aux stylos (je n’ai toujours pas compté combien j’en ai au total), aux crayons à papier et aux différents supports d’écriture.

  En toute logique, je commence par les stylos. Petite parenthèse : je n’inclus pas les souvenirs rapportés d’un zoo ou d’un aquarium où figurent des animaux.

 

  Que pensez-vous de cet écureuil rose qui fait office de décoration à lui tout seul ? Il est vrai qu’il est présent sur mon bureau tout au long de l’année. Il me semble que je le range au moment de Noël afin de laisser place aux boules à neige. A cause de sa forme, ce n’est pas la première fois qu’il tombe pour finir sous le radiateur. Comme vous aurez pu le remarquer, c’est sa queue qui confère son statut de stylo.

  

  Je passe maintenant à ces deux flamants roses qui bénéficient tous les deux d’un joli pompon dans les tons roses. Comme l’écureuil, le premier flamant est matérialisé en volume. Quant au deuxième, il s’agit d’une matière lisse. Avez-vous déjà croisé un mouton rose et blanc dans une prairie ? Pour ma part, je n’en ai jamais croisé. A part dans mon pot à stylos avec cette tête. Et il suffit d’appuyer sur la pointe du stylo pour que les oreilles bougent.

  

   Parmi tous les animaux, on compte également un pingouin tel qu'on le verrait dans son habitat naturel. Il constitue à lui seul le stylo. De la même manière que vous n’avez jamais vu un mouton rose ou encore un écureuil rose, avez-déjà vu un chien moutonné ? Je ne sais plus où tous ces stylos ont été achetés, sauf pour ce chien qui vient de Primark. J’y suis passée récemment, le rayon papeterie n’est pas aussi bien achalandé qu’avant. Ce chien qui se rapproche de très près du teckel se retrouve avec une boule de fourrure en plein milieu. Cet article de blog est le point de rencontre des animaux qu’on ne croise pas dans la vraie vie, la preuve en est avec cette tête rose toute douce de panda.

  

  Je ne pense pas que la photo fasse bien ressortir l’objet en question, cet objet étant un gros stylo 4 couleurs qui mesure 27 cm de hauteur ! Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la prise en main est plutôt confortable avec ses appuis de chaque côté. Dans une moindre mesure, je possède également ce stylo 4 couleurs de la marque Bic dans une édition spéciale où le tour est recouvert de velours. Plusieurs coloris étaient disponibles au moment où ces stylos sont apparus dans le rayon papeterie. On dirait bien qu’un lézard se dirige vers les points d’appuis des couleurs.

 

  Je poursuis avec le seul crayons à papier dont je dispose. Je vous montre donc ce panda qui se compose d’un taille-crayon intégré. Le motif dessiné sur le pourtour du crayon représente la nourriture de ce gros nounours noir et blanc, autrement dit des feuilles de bambou.

 
 

  Je termine avec les cahiers et les carnets en tous genres. Ces trois carnets dont les motifs rappellent le chien moutonné viennent du même magasin. Je vous ai inséré une photo du troisième carnet puisqu’il représente les taches du dalmatien. Sur le carnet rose, vous apercevez ce teckel qui arbore des manteaux rayés de différentes couleurs. Sur le troisième carnet de cette série, les chiens sont sages comme des images. Que pensez-vous de ce sticker placé en première page ? Ce chien est encore plus drôle que ceux de la couverture.

  J’espère que cet article vous aura plu, dites-moi si vous aussi vous aimez faire un tour dans les rayons de papeterie sans rien y acheter de particulier.

   A bientôt !

mardi 21 juin 2022

La fête de la musique : la comédie musicale “Roméo et Juliette”

  Bonjour et bonne lecture !

  Ce 21 juin marque le passage à l’été ainsi que la fête de la musique lancée en 1982 par le ministère de la Culture. A cette occasion, de nombreux concerts gratuits sont organisés dans différentes villes de France. Chaque année, j’évoque cette fête de la musique à travers un artiste, je vous laisse découvrir mes précédents articles en tapant dans la barre de recherche. En 2022, j’ai eu envie de faire un bond dans le temps en vous parlant de ma comédie musicale préférée “Roméo et Juliette” présentée en 2000. C’est la comédie musicale “Notre-Dame de Paris” qui a relancé cette interprétation. Au même moment, on entendait sur toutes les ondes les chansons de la comédie musicale “Les Dix Commandements”. Si vous souhaitez en savoir plus ou redécouvrir cette histoire d’amour, je vous invite à lire la suite.

  Cette comédie musicale “Roméo et Juliette : de la haine à l’amour” est tirée de l’œuvre de William Shakespeare parue en 1597. Petit résumé : cette tragédie raconte l'histoire de deux jeunes gens, Roméo Montaigu et Juliette Capulet, qui s'aiment malgré la haine que se vouent leurs familles et connaissent un destin funeste.

  

  Cette comédie musicale m’a tellement enchantée que j’avais acheté l’album (je passais les chansons en boucle) ainsi que le DVD du spectacle.

  

    A présent, il est temps de vous présenter les différents personnages à travers leurs interprètes :
- Juliette : Cécilia Cara (je vous  glisse  juste ici le lien sur son album rythmé  “Paris Bogota : https://blogdemissidees.blogspot.com/2021/06/fete-de-la-musique-2021-cecilia-cara.html).
- Roméo : Damien Sargue
- Mercutio : Philippe d’Avilla
- Benvolio : Grégori Baquet
- Nourrice : Réjane Perry
- Tybalt : Tom Ross
- Lady Capulet : Isabelle Ferron
- Comte Capulet : Sébastien Chato
- Frère Laurent : Jean-Claude Hadida
- le Prince de Vérone : Frédéric Charter
- Pâris : Essaï
- le Poète : Serge le Borgne
- Lady Montaigu : Eléonore Beaulieu

   La comédie musicale reprend du service en 2010 où le rôle de Juliette est interprété par Joy Esther.

 

   Après avoir admirablement interprété le rôle de Juliette, Cécilia Cara fait une apparition en 2000 dans l’épisode “Chasse aux fantômes” de la série “Josephine ange gardien”. Petit résumé : “L'Ecosse, ses lacs, ses châteaux et... ses fantômes ! Lorsque Joséphine arrive devant l'immense demeure des MacAlistair, elle y pense aussitôt. Elle est là pour aider la jeune Rebecca, qu'elle retrouve en train d'errer sur le chemin de ronde à la recherche de son père. Car Rebecca l'a vu, elle en est sûre... Devant l'incrédulité de Duncan, le régisseur du château, Joséphine s'étonne”.

   Si vous n’aimez pas particulièrement lire mais avez envie de découvrir cette histoire, vous pouvez toujours lire ce manga. De nombreux ouvrages rentrent dans cette collection des grands classiques.

  J’espère que cet article vous aura plu, dites-moi quelle est votre comédie musicale préférée. Maintenant, place à la musique !

   A bientôt !