mercredi 19 février 2020

Mes indispensables du Bullet Journal

     Bonjour et bonne lecture !

     Depuis que j’ai découvert le Bullet Journal, je ne peux plus m’en passer en terme d’organisation et, je peux bien l’avouer ici, d’aide-mémoire. Pour la petite histoire, ce BuJo pour les intimes a été mis au point par Ryder Carroll, un designer new-yorkais qui avait besoin de s’organiser de la manière la plus simple possible. En effet, pour cela, il suffit d’un carnet et d’un stylo. A l’heure d’aujourd’hui, cela peut paraître étrange de ne pas se servir d’un ordinateur ou d’une tablette pour organiser ses rendez-vous, mettre en place des objectifs à plus ou moins long terme… Le Bullet Journal est là, bien concret entre vos mains, prêt à être utilisé. Pour commencer, trois mois sont nécessaires pour trouver son système d’organisation, voir si on s’y retrouve ou pas. Pour ma part, je n’utilise pas le système de flèches qui sert à reporter ou avancer un événement. J’utilise différentes couleurs pour scinder mes catégories, j’essaye d’illustrer ma page en fonction du mois à venir (un bouquet de muguet pour le mois de mai, un sapin pour le mois de décembre…). J’ai reporté ce code de couleurs sur un petit papier qui reste dans mon Bullet Journal. Ainsi on y trouve :
- nom du mois (couleur rose)
- calendrier mensuel (couleur noire)
- notes (couleur verte)
-objectifs (même couleur comme je partage la page en deux parties égales)
- idées d’articles pour le blog (couleur violette)
- activités réalisées (couleur rouge)
- livres lus (couleur marron)

       Quelques petites précisions à propos du nom des catégories :
- mes objectifs sont plutôt réguliers et réalisables. Par exemple, se démaquiller tous les jours est un objectif. Je ne peux pas dire que cette étape me réjouit le soir avant de me coucher or mon teint sera plus frais le lendemain.
- pour ce qui est du blog, soit je note l’article en question à poster à telle date, soit je note quelques pistes qui me serviront à rédiger l’article en question.
- à propos des activités réalisées, il s’agit de toutes les activités confondues, qu’il s’agisse de travaux d’aiguilles, d’un Lego à monter, que sais-je encore.
- concernant les livres, j’ai utilisé ce mot dans un sens global puisqu’il s’agit aussi bien des magazines, des bandes dessinées, des mangas, des romans comme celui que je suis en train de lire en ce moment. Les possibilités sont nombreuses.

     A présent, il est temps d’entrer dans le vif du sujet et de vous présenter mon Bullet Journal ainsi que les accessoires qui me suivent chaque mois pour le réaliser.

       Lorsque j’ai acheté mon Bullet Journal, plusieurs modèles s’offraient à moi. Je n’allais pas dépenser des fortunes si cette méthode d’organisation ne me convenait pas. Du coup, j’en ai trouvé un chez Action à un prix très raisonnable. Je continue toujours d’utiliser celui-ci alors même que de nombreuses marques de papeterie ont trouvé le filon. Pour m’aider dans cette organisation et mieux cerner mon Bullet Journal, j’ai acheté un livre sur le sujet sous la forme d’un cahier. Je connaissais déjà le format de ces cahiers puisqu’il en existe sur des thèmes très variés (le rangement que j’ai déjà, le yoga…)

  

      Dans ce Bullet Journal parfaitement adapté aux débutants, quelques exemples figurent sur les premières pages. On peut ainsi y découvrir la mise en page du mois en cours avec des cases libres pour y apposer des notes, une organisation à la semaine avec un visuel complet et des points de repères comme le système fléché que j’évoquais précédemment.

     Maintenant, il est temps de parler des différents accessoires qui vont nous aider à composer notre Bullet Journal. Je souhaitais lui apporter de la couleur et ainsi me créer un code or je ne voulais pas dépenser des fortunes, toujours pour la même raison. J’ai acheté un premier lot de stylos chez C’2 euros avec une palette de couleurs assez étendue. Lorsque j’ai vu que le Bullet Journal m’aidait à m’y retrouver, je suis allée acheter un deuxième lot que je pensais identique. En ouvrant les bouchons, je me suis aperçue que les pointes étaient plus épaisses. Du coup, j’ai gardé ce deuxième lot pour faire quelques illustrations (je fais ce que je peux vu que je ne sais pas dessiner). Tous ces stylos feutres sont rangés ensuite dans un pot à crayons Betty Boop que vous apercevez juste à gauche. J’y range également quelques stylos avec des couleurs spéciales comme du rose ou du orange ainsi que des stylos à pompons.

 

      Est-il encore nécessaire de présenter la marque Stabilo ? Lorsque j’allais à l’école, un surligneur jaune comptait parmi la liste des fournitures scolaires. Et mes parents m’achetaient cette marque car elle était (et est toujours) très résistante. J’ai donc racheté ce Stabilo jaune ainsi que quelques couleurs plus originales. Lorsque la marque a sorti une collection de surligneurs avec des tonalités pastel, j’en acheté quelques-uns mais je n’ai pas toute la série. En allant chez Bureau Vallée tout récemment (si l’article vous intéresse, je vous mets le lien ici : https://blogdemissidees.blogspot.com/2020/02/ouverture-de-magasins-montivilliers.html), je me suis rendue compte de tout ce qui existait, je me suis alors dit que j’allais rédiger une petite liste de toutes les couleurs et les acheter au fur et à mesure. Surtout que Stabilo ne s’est pas arrêtée en si bon chemin, la marque a également sorti une collection de surligneurs dans des tons pastel mais avec des pointes plus fines. Et moi je n’en ai que deux !

      J’espère que cet article vous aura un peu aidé, à savoir à quoi sert un Bullet Journal et comme l’organiser ? Je n’en ai pas parlé précédemment mais, pour l’illustrer, vous pouvez tout aussi bien coller des stickers dénichés chez Action (il en existe des jolis pour pas chers) que définir un cadre de notes avec du masking tape (toujours chez Action). Non, il ne s’agit pas d’un partenariat mais le rayon des loisirs crétifs est quand même bien achalandé.       

samedi 15 février 2020

Une couleur : le rose gold

     Bonjour et bonne lecture !

     Pour cette année 2020, j’ai choisi d’entamer une nouvelle série d’articles. En effet, j’observe beaucoup le monde qui m’entoure du point de vue des couleurs, des formes, des mouvements. Bref, mon regard est souvent attiré par ce qui se passe au moment présent. Je vous donne ici quelques exemples pour que ce soit plus clair : le mouvement des vagues lorsque je me promène le long de la plage, les fleurs et leurs belles palettes de couleurs dans les parcs et jardins… Je me restreins dans mes exemples afin de ne pas remplir une page de blog mais ils sont nombreux. Pour en revenir à mes articles, je vais me concentrer sur une couleur, une thématique ou une forme d’objets qu’on retrouve un peu partout chez moi. Je ne dis pas que mon intérieur ressemble à un arc-en-ciel ou à un gros méli-mélo de couleurs qui ne vont pas ensemble, bien au contraire. Parfois, une touche de couleurs peut redonner du peps à une pièce par quelques décorations bien choisies. Par exemple, des cadres bien disposés peuvent habiller un mur, un coussin peut redonner vie à un canapé un peu terne… Encore une fois, les exemples sont nombreux. Pour l’article du jour, je vais me consacrer à une couleur en particulier, il s’agit du rose gold. Pendant une période, il était facile de trouver des objets dans tous les univers de la maison. Tous les magasins avaient trouvé le filon. A l’heure actuelle, on dirait que cette tendance s’essouffle.

      Je commence avec ma catégorie préférée, à savoir la papeterie. J’ai récemment rangé quelques carnets dans une boîte Lindt achetée à la boutique située à Honfleur mais elle a été vite remplie. J’ai fait la même chose avec une boîte beaucoup plus grande et ce n’est pas encore suffisant. Des carnets traînent dans un des tiroirs de ma console, d’autres sont entassés dans un meuble. Ce serait bien qu’ils soient réunis tous au même endroit. Et si on parlait plutôt de ces petites merveilles ? Il s’agit ici de trois petites pinces et d’un stylo vendus dans un même kit chez Bouchara pendant les soldes d’été.

  

      Je poursuis avec ce carnet ligné tout vêtu de rose. Il était vendu avec le stylo et la pince dans un même kit. En haut de chaque page, on peut y inscrire la date du jour à la façon d’un agenda. Du coup, si on souhaite s’organiser avec un carnet à la date de son choix et non aux dates scolaires (de septembre à juin), c’est l’outil indispensable à avoir. On peut même l’emmener avec soi, tellement il est léger et de format moyen.

 

       Un carnet et un stylo, voilà les deux éléments à avoir toujours à portée de main. Il peut s’agir de noter un numéro de téléphone, un rendez-vous, un produit qu’on doit absolument acheter lors des prochaines courses, que sais-je encore. Lorsque j’écrirai dans ce carnet, deux jolis stylos s’offriront à moi. Le deuxième tout de bleu vêtu est orné d’une fleur en relief et d’un liseré.

 

      Je change de catégorie et m’intéresse maintenant à la décoration dans un sens large. Je commence avec ce miroir qui vient de chez Bouchara (il me semble que le magasin avait déjà changé de nom lorsque je l’ai acheté). J’ai plusieurs petits miroirs de poche, un miroir pliable avec des effets de relief et un miroir rose sur pied qui vient de chez Action. J’ai tout de même craqué sur ce miroir qui se fond plus dans le décor. Vous remarquerez même avec le fond de la photo qu’il suffit de retourner le miroir pour qu’il devienne grossissant. Pour le moment, il reste sur ma commode or ce n’est pas l’idéal car elle n’est pas assez haute.

       En terme d’organisation, je cherche toujours des solutions adaptées à ma situation. Pour cela, je m’aide de Pinterest. Si vous ne connassez pas, allez y jeter un oeil. Je suis certaine que vous trouverez votre bonheur. En résumé, ce sont des photos abordant tous les thèmes possibles qui sont là pour nous inspirer. Par exemple, si vous ne savez pas comment agencer votre salon, vous allez sur le site, vous tapez “salon” dans la barre de recherche et Pinterest vous trouvera des photos en rapport avec le thème. Si vous avez déjà une idée du style de salon que vous souhaitez, c’est encore mieux car la recherche sera plus ciblée. Pour en revenir à cet objet, il s’agit d’un cintre à écharpes. Je l’ai acheté chez Primark il y a un bon moment. Vous remarquerez que les trous ne sont pas très grands, donc c’est plus pour ranger des écharpes et foulards légers que les grosses écharpes portées l’hiver.

      Maintenant, je m’intéresse à un autre domaine qui attire souvent mon attention : les sources de lumières. Lorsque j’écris mon blog ou que je pratique une activité créative qui nécessite de la précision, j’allume mon lustre afin de bénéficier d’une lumière plus intense. Cela ne m’empêche pas d’allumer d’autres lampes ou fausses bougies (il suffit d’un lumignon pas cher acheté chez Action pour que ça fasse son petit effet). Et depuis que je peux moduler la lumière en fonction de mes envies, c’est un pur bonheur.

  

      Cette lampe a la particularité en effet de changer de couleur grâce à la télécommande fournie avec. J’en avais repéré du même genre chez Leroy Merlin où je m’amusais (c’est une façon de parler) à voir le rendu de chaque couleur. Mon compagnon m’a offert tout cet ensemble à un Noël. Je ne peux donc pas vous dire d’où ça vient. J’ai essayé de photographier des couleurs différentes mais ça ne les représente pas vraiment, à part peut-être la bleue de la première photo.

 

      En guise de lampe, je possède également celle-ci dont l’ampoule ne change pas de couleur. Je l’ai achetée chez Maisons du Monde afin de m’en servir comme lampe de chevet. Comme maintenant je peux installer un chevet de chaque côté de mon lit, j’aurais bien aimé la retrouver afin d’harmoniser l’ensemble or ce modèle ne me semble plus disponible. Sinon, elle me servira de lampe de bureau. Le seul reproche que je fais à cette lampe est que le fil est beaucoup trop long. C’est mal fait, je suis obligée d’enrouler le fil de la lampe parce qu’il dépasse de trop, par contre le fil est trop petit. Si je veux passer l’aspirateur dans toute la maison, il faut que je me branche à des prises différentes.

      Mon dernier objet rose gold est encore une source de lumière, d’appoint cette fois-ci. Il s’agit d’une guirlande lumineuse composée d’étoiles. Je l’ai achetée chez Primark pour moins de 3 €.

  

      Lorsque j’ai acheté cette guirlande, je ne savais pas vraiment où j’allais l’installer. Puis j’ai eu l’idée de faire le tour de ma vitrine de chez Action pour apporter une touche de gaieté. En plus, l’interrupteur a trouvé sa place juste sur le bord de l’étagère, donc un accès facile pour l’allumer et l’éteindre à loisir.

      J’arrive ici au terme de cet article sur mes objets autour de la couleur rose gold. Vous voyez, il suffit de quelques petites touches bien choisies pour que ça se fonde dans le décor. J’aimerais bien aborder d’autres thèmes, comme celui des fleurs. Je verrai bien le moment venu. J’espère que vous aurez apprécié cet instant de lecture tout en simplicité.

mardi 11 février 2020

Ouverture de magasins à Montivilliers

     Bonjour et bonne lecture !

     Voilà déjà plusieurs articles que je consacre à l’ouverture de nouveaux magasins au Havre ou en périphérie. Je vais même au-delà puisque j’ai mis en avant précédemment l’agrandissement du magasin Action au Havre. Ici, il s’agit de l’ouverture de nouveaux magasins à Montivilliers, plus précisément à la zone d’activité d’Epaville. Il y a quelques années encore, on y trouvait que des magasins liés au bricolage et à la décoration comme Leroy Merlin (qui en a eu marre de voir son magasin et sa cour des matériaux inondés), 4 Murs ou Bricoman. Un projet a été lancé de rendre cette zone plus commerciale avec l’arrivée de nouvelles enseignes. Parmi ces magasins, on y trouve Kalico, Bureau Vallée, l’Incroyable et Alinéa. En ce qui concerne le magasin Action qui s’est également implanté à la zone d’Epaville, j’y avais consacré un article dont voici le lien : https://blogdemissidees.blogspot.com/2020/01/ouverture-du-magasin-action.html.

       Je commence avec le premier magasin qui a ouvert ses portes le 7 février 2020 : Kalico. Il se qualifie de magasin déco à petit prix. Pour ma part, je n’avais jamais entendu parler de cette enseigne alors que ce n’est pas le premier magasin qui ouvre en France. A cette occasion, j’ai reçu un prospectus dans la boîte aux lettres mettant en avant quelques produits dans des ambiances adaptées au goût de chacun. Pour y être allée, je ne peux pas dire que tous les produits valent leur prix. C’est comme partout, il faut faire le tri et voir ce qui vaut vraiment la peine. Ce magasin est essentiellement centré sur la décoration, l’aménagement de la maison et les petits travaux comme la peinture, le papier peint ou encore le parquet. Par contre, vous ne meublerez pas toute votre maison puisque ce magasin ne vend pas de vaisselle au sens large. Que vous vouliez une assiette ou un égouttoir, il faudra vous rendre dans un autre magasin. Pour avoir fait le tour complet, j’ai quand même repéré quelques petites choses comme un tapis aux formes géométriques, un ensemble de trois petites tables pour mon futur salon.

 

     Je ne suis pas repartie les mains vides. Après avoir pratiquement fini mon tour de magasin, je suis tombée sur ce chien trop chou qui est en réalité un cale-porte. J’ai aimé ce contraste des matières pour certaines parties comme la gueule, les oreilles ou la queue en peluche douce. Je me suis dit que je repasserai plus tard pour le reste mais ce chien devait à tout prix venir le jour même. Je l’ai payé 9,99 €.

       Je poursuis avec un second magasin qui a ouvert ses portes le 5 février 2020 : Bureau Vallée. Ici, le slogan est un peu différent, je vous laisse juger par vous-même : “Le discount est dans notre nature”. Pour ma part, je connaissais ce magasin pour y être allée une ou deux fois à Fécamp. On y trouve des feutres, des stylos, de la colle, des classeurs, des pochettes, des imprimantes, des chaises de bureau… Bref, on y trouve une large sélection de produits également adaptés pour les professionnels. D’ailleurs, je n’ai vu que des classeurs unis de toutes les couleurs, même chose pour les pochettes. Il n’y a même pas un petit chien sur la couverture d’un cahier. Je ne peux pas vous dire si les articles sont moins chers à Bureau Vallée, je n’ai pas tous les prix en mémoire. Je m’explique : la colle UHU est-elle moins chère chez Bureau Vallée ou chez Auchan ? Je n’en ai pas la moindre idée. La disposition des articles me fait beaucoup penser à Top discount, un autre magasin dédié aux articles de bureau.

       Vous l’aurez compris, je me promenais avec mon appareil photo ce jour-là. Je n’ai pas résisté à l’envie de prendre en photo ce surligneur géant de la marque Stabilo. Je pourrais poser la même question que précédemment : un surligneur jaune Stabilo est-il moins cher chez Bureau Vallée que chez Auchan ? La réponse reste identique, à savoir que je n’en ai pas la moindre idée. Je suis repartie de ce magasin les mains vides mais j’avoue avoir louché sur les nouveaux Stabilo aux couleurs pastel. J’en ai quelques-uns chez moi dont le fameux jaune que tout le monde connaît, un orange et un vert. Je suis fan aussi du format plus fin des Stabilo dont la palette de couleurs est vraiment jolie. Je finirai bien par me les payer un jour, ne serait-ce que pour illustrer mon Bullet Journal ou mettre en évidence une information.

       Ces nouveaux magasins ont attiré du monde dès les premiers jours de l’ouverture, à tel point que les places de parking étaient dures à trouver. Cela dit, si on sait d’avance qu’on ne va pas faire de gros achats, il suffit de garer la voiture à un endroit et de marcher pour aller d’un magasin à l’autre. Je n’ai pas parlé du magasin l’Incroyable puisque, à l’heure où je publie cet article, il n’est pas encore ouvert.. Il en va de même pour Alinéa qui accuse un retard. 

dimanche 9 février 2020

Mes premiers faux cils magnétiques

     Depuis quelques années maintenant, je m’intéresse de plus près au maquillage. D’ailleurs, je ne sors jamais de chez moi sans être maquillée, au moins un minimum. Un coup de poudre à la houppette pour unifier le teint, un coup de blush au pinceau cette fois-ci pour apporter un effet bonne mine, une ombre à paupières et un mascara pour réveiller le regard, et le tour est joué ! Lorsque je souhaite intensifier mon maquillage, je m’attarde sur les yeux. J’utilise alors plusieurs ombres à paupières et du mascara. Pour ma part, le maquillage des yeux est une étape indispensable sur laquelle je peux passer plus de temps. Pour donner encore plus de profondeur à mon regard, j’ai la chance de tester les faux cils de la marque Magnetic SL en partenariat avec Hivency. En ce qui concerne la marque, elle propose des faux cils magnétiques qui offrent un résultat professionnel où le cil ne risque pas de s’abîmer puisqu’aucune colle n’est nécessaire pour les appliquer.

      Le kit de faux cils magnétiques se présente sous la forme de deux coffrets. Le premier coffret tout de noir vêtu est estampillé du nom de la marque. Le packaging ressemble à celui de certaines petites palettes à maquillage, celles qu’on emmène partout avec soi. C’est peut-être l’effet recherché, à savoir qu’on peut emmener son kit à faux cils même pendant les vacances. Avoir un regard de biche tout en visitant une ville, en allant à la piscine (oui oui, c’est possible comme ils sont waterproofs), profitant des terrasses à siroter un cocktail frais (sans alcool pour ma part), un rêve !

  

     Lorsque j’ouvre le coffret qui renferme les faux cils, on y découvre une véritable petite merveille. Ce kit a été pensé pour les débutantes, à savoir quel faux cil appliquer sur quel oeil. Rien qu’en les observant de plus près, on voit bien que la longueur des faux cils ne peut apporter qu’un résultat professionnel. De plus, ils sont intenses juste comme il faut. Je m’explique : plus ils sont fournis, plus on voit que des faux cils ont été appliqués. Du coup, le résultat s’en trouve gâché. Avec ces faux cils en synthétique, il n’y a aucun risque. Et ce qui est bien, c’est qu’ils sont réutilisables. Il suffit de les ranger dans le coffret pour les protéger de la chaleur et de l’humidité.

 

       Le second coffret est beaucoup moins sophistiqué puisqu’il est en carton noir. On retrouve la marque estampillée sur le couvercle. A l’intérieur de ce coffret se cachent une paire de cils dans cette petite boîte, le produit à appliquer afin que les faux cils deviennent magnétiques ainsi qu’une pince pour les attraper. Maintenant, il ne reste plus qu’à lire la notice et suivre les étapes une par une. En effet, il faut :
1) appliquer le produit sur la base des cils en dessinant un trait régulier
2) attraper le faux cil avec la pince prévue à cette effet
3) rapprocher lentement la bande magnétique de la ligne d’eye-liner et la relier à celle-ci avant qu’elle ne soit totalement sèche
4) ajuster doucement et soigneusement jusqu’à ce que le cil soit parfaitement ajusté

      Je vous montre le résultat ?

 
avant – après
 

      Je dois avouer que j’ai eu besoin d’aide pour les appliquer (merci à mon frère Florent pour sa patience). En réalité, j’appliquais l’eye-liner au mauvais endroit. Du coup, mes yeux ne ressemblaient plus qu’à deux grosses tâches noires. Après avoir relu l’explication, le produit était mieux appliqué mais les faux cils ne maintenaient pas la courbure. En restant les deux yeux fermés plus longtemps, les faux cils sont restés en place. Ils seront encore mieux appliqués la prochaine fois. Je suis conquise par le résultat, surtout que je ne porte pas de mascara.

       Moi qui n’avais encore jamais porté de faux cils jusqu’àlors, je pense que ce kit va bien me servir. D’ailleurs, si vous aussi vous voulez tester les faux cils de la marque Magnetic Sl, je vous offre un code promotionnel de 40% à valoir sur tout le site. Il suffit de rentrer BEAUTY40 (veillez à respecter les majuscules lorsque vous saisirez le code) et la réduction s’appliquera automatiquement.

mercredi 5 février 2020

Mon chouchou du moment : le masque Luxéol

    Bonjour et bonne lecture !

    Tout récemment, j’ai rangé mes produits de maquillage. Disons plutôt que j’ai réorganisé mes produits par catégorie ou par marque, selon la place dont je disposais. Le second calendrier de l’Avent m’a permis d’avoir un rangement supplémentaire et les produits achetés pendant les soldes m’ont poussée à m’attaquer à ce chantier. Non, ce mot n’est trop fort pour décrire l’ampleur de la tâche. J’avais tout étalé sur la table afin de m’y retrouver plus facilement. Tout ça pour dire que, si je possède autant de produits de maquillage, c’est parce que j’aime prendre soin de moi. De temps en temps, j’applique un masque sur mon visage. Cet instant cocoonong passe aussi par les cheveux. Comme mes cheveux tombent plus bas que mes épaules, ils ont tendance à s’emmêler ou à ressentir les effets du temps en devenant secs et cassants. Je n’ai plus ce genre de problème depuis que j’ai testé le masque fortifiant offert par la marque Luxéol en partenariat avec Hivency. Je l’applique à chaque fois que je me lave les cheveux. Il est rentré dans ma routine capillaire.

 

     Le masque Luxéol se présente dans un pot de 200 ml. Le format que j’ai reçu est celui vendu en parapharmacie ou disponible sur le site. Ce masque promet de redonner force et vitalité, la promesse est tenue dès la première utilisation où j’adorais passer mes doigts dans les cheveux. Essayer ce masque, c’est l’adopter !

 

      Après que j’ai dévissé le couvercle, un opercule en aluminium recouvre le pot qui se conserve 12 mois après ouverture. Justement, en ce qui concerne cet opercule, je ne l’enlève pas entièrement afin de garantir les effets du produit et pour éviter que la bonne odeur qui s’en dégage ne se dissipe. D’ailleurs, l’odeur du masque se prolonge même après un rinçage abondant.

      Lorsque mon shampoing a été appliqué et rincé (2 lavages), je prends une dose du masque dans ma main et je masse ma chevelure jusqu’aux pointes. Il n’est pas nécessaire de prendre une aussi grosse dose, c’était juste pour vous montrer la texture du produit qui ne file pas entre les doigts. Après avoir laissé poser le masque pendant 2 minutes environ (c’est ce qui est conseillé sur l’emballage), je le rince soigneusement. Je libère toute l’eau qui égoutte de mes cheveux avant les essorer un minimum avec une serviette propre. Quel plaisir alors de les peigner sans aucun noeud ! De plus, j’ai une raie au milieu qui se place toute seule. Ensuite, je passe au séchage et au lissage avec un embout spécifique. Je ne peux pas garder trop longtemps les cheveux humides sur mon dos. Je mets en avant qu’il n’est nécessaire de les sécher pour vous dire que le masque apporte également une protection contre les appareils chauffants. 

      Le masque fortifiant de la marque Luxéol est une véritable révolution en matière de protection des cheveux.  D’ailleurs, je vous mets le lien ici http://bit.ly/2RDrexm si ça vous intéresse d’en apprendre plus sur ce masque. Pour ma part, je remercie la marque Luxéol pour m’avoir envoyé ce produit et Hivency qui propose de jolies collaborations.

dimanche 2 février 2020

Soldes d’hiver 2020

     Bonjour et bonne lecture !

     En ce dimanche tranquille où le mauvais temps fait rage, j’ai eu envie de vous partager un article tout en simplicité. En effet, nous allons parler un peu de mode, et plus particulièrement des pièces achetées pendant les soldes. En effet, à l’heure où je publie cet article, il reste moins de 48 heures pour dénicher la perle rare, si tant est que le magasin ne soit pas en train de présenter la nouvelle collection où le motif floral semble prendre le dessus.
      Pour ma part, j’ai été très raisonnable cette année, comme les autres années d’ailleurs. Si j’achète une pièce mode, que ce soit un pantalon ou un gilet, je sais que je vais le porter dans l’année. Je n’achète jamais, histoire d’avoir une garde-robe remplie. Je n’en vois pas du tout l’intérêt. Je n’ai pas fréquenté de nombreuses enseignes, à part Mango (celui des Docks, celui de Montivilliers et celui du centre-ville du Havre), la Halle en coup de vent et Camaïeu. Vous voyez, les doigts d’une seule main suffisent pour les compter. Allez, il est temps de rentrer dans l’essentiel du sujet de cet article, à savoir ce que j’ai acheté pendant les soldes.

      Je commence avec ce manteau noir qui vient de chez Mango. Sauf précision de ma part, tous les articles à venir ont été achetés chez Mango. Pendant un temps, j’avais deux manteaux dans mon armoire, un bleu avec une fermeture et un rouge avec des boutons. J’avais trouvé les deux chez Tati. J’ai dû me séparer des deux car la fermeture du premier a cassé (la réparation coûtait aussi chère que le prix du manteau) et la doublure du deuxième a craqué de tous les côtés. Bref, il m’en fallait un pour cet hiver. Je suis tombée sur celui-là qui était soldé. Il passait de 89,99 € à 59,99 €. J’ai dû prendre une taille L car je suis assez large des épaules. Il est bien chaud (il y a de la laine) et sa capuche entourée de fausse fourrure protège bien de la pluie.

      Je continue avec ce pantalon en coupe droite. Je l’ai payé 17,99 € (comme je n’ai pas gardé l’étiquette, je ne me souviens pas du prix d’origine). A part quelques jeans, un pantalon vert dont le tissu commence à se râper au niveau des jambes et un pantalon noir qui perd petit à petit tous ses strass, il était temps que j’en achète. Je n’ai trouvé que celui-ci où je n’ai pas besoin de replier le bas. Il me va parfaitement, que ce soit en largeur de jambes ou au niveau de la taille qui est bien maintenue.

      Je trouve souvent des hauts chez Mango qu’on ne retrouve pas dans les autres magasins, du point de vue des détails. Il peut s’agir de dentelles fines de qualité, de manches bouffantes qui apportent du style à un haut uni, que sais-je encore. Ici, j’ai adoré cette blouse avec tous ces pompons, c’est la touche en plus qui la différencie des autres. Je ne suis pas du genre à acheter des hauts à des prix très élevés mais là, j’ai fait une exception puisque je l’ai payé 19,99 €. Pareil, je ne me souviens plus du prix d’origine mais il me semble que j’avais 10 € de remise. Justement, je fais allusion aux détails qui font la différence. Il est vrai que les magasins ne se renouvellent pas toujours. Par exemple, un haut avec des fleurs va sortir l’année d’après avec ces mêmes fleurs, il n’y aura que la couleur qui change. Si un haut chez Mango a des pompons aux manches, il s’agira d’un tout autre modèle.

      Je crois que cet article compte parmi les exceptions car je n’achète jamais de robe. Et si je regarde dans mon armoire, le calcul est vite fait puisque je n’en ai qu’une (et encore, parce qu’une voisine m’en a fait cadeau). Je porte des jupes avec des collants en mousse mais qui ont un effet brillant, des collants chauds lorsque la température baisse ou des leggings fins. Le reproche que je fais aux jupes vendues dans le commerce est qu’elles sont trop longues. Moi qui ne suis pas bien grande, je nettoie le parterre avec certaines. Le motif floral m’a plu tout de suite, du coup j’ai décidé de l’essayer et, surprise, elle m’allait très bien. Je l’ai payée 9,99 € au lieu de 19,99 €. Pour casser ce côté ample, j’ai trouvé une ceinture.

 

      Il est temps de se mettre au chaud avec ces deux pulls. Ce n’est pas tout à fait exact car ils ne sont pas très épais. Je mettrai davantage ces pulls lorsque la température commencera à augmenter ou qu’ils se suffiront à eux-mêmes sous mon beau manteau vu plus haut. Donc pour ce qui est du premier pull, c’est un gris doux agréable à porter seul ou avec un petit tee-shirt en dessous. Je trouve que j’ai fait une bonne affaire puisque je l’ai payé 7,99 €. Quant au deuxième pull qui est blanc, je le vois très bien pour le printemps, avec un jeans et une petite paire de sneakers. Ici, une deuxième bonne affaire s’offrait à moi puisque je l’ai payé 9,99 €.

 

      Dans un tout autre genre, je vais chez Etam lorsque c’est la période des soldes. J’ai pu acheter des chemises de nuit à manches longues de qualité à des prix raisonnables. Je suis une fan (c’est le mot) de leurs chaussons. Il y a toujours des modèles originaux qui me plaisent à chaque fois. Je repars souvent avec des chaussons et je n’ai dérogé à la règle cette année. J’ai adoré ces jolis chiens (que je porte aux pieds en écrivant cet article) dont les oreilles en forme de pompon remuent à chaque pas. Cette paire toute douce et bien chaude était remisée à 50 %, du coup j’ai payé 7,49 €. Si j’en avais les moyens lorsque je vais chez Etam, je prendrais un panier dans lequel je glisserais des paires de chaussons ainsi que des range-pyjamas mignons et des trousses de toilette.

       Cette année, j’ai également acheté une paire de chaussures à la Halle (tout comme pour le manteau, mes deux paires étaient usées) et quelques articles de décoration dont un chemin de table et deux paniers, le tout chez Casa. Deux de ces articles étaient remisés à 70%.

       C’est ce que j’appelle un article en toute simplicité où je vous partage mes trouvailles pendant les soldes. Si je continue d’acheter des chaussons et qu’ils sont aussi volumineux, il va leur falloir un placard dédié. Vive les chaussons de chez Etam !