mercredi 21 juin 2017

Paris et la mode


    Je vous présente un autre livre qui s’intitule “Paris et la mode”. Cet ouvrage de 94 pages est vendu en supplément d’un magazine de télévision au prix de 4,90 euros. Ce livre englobe une collection autour justement de la ville de Paris, puisqu’on y retrouvera au fil des semaines “Paris et les acteurs”, “Paris et le théâtre”... 

    Ce beau livre retrace l’évolution de la mode au fil des ans, à travers des images d’archives. Il est naturellement question des grands noms de la mode comme Chanel ou Dior. Mais également d’un éloignement de la haute couture (concept apparu dans les dernières années du XIXème siècle) vers le prêt-à-porter que tout le monde connaît. Cela n’empêche pas le bon goût et les défilés de mode dans les villes de Paris, Milan ou encore Nex-York.

    Les ateliers de couture où travaillent les petites mains ne manquent pas non plus. Car il ne faut pas oublier que la haute couture, même à l’heure actuelle, met en avant un savoir-faire ancestral. Rien qu’une broderie peut représenter un nombre incalculable d’heures à elle toute seule. Tout est une question de précision si on veut obtenir un résultat plus que satisfaisant.

vendredi 16 juin 2017

Histoire de brosses

 

    En tant que femme apprêtée et coquette, je possède de nombreuses brosses à cheveux. Enfin, pas tant que ça diront certains puisque j’en ai cinq. Elles sont toutes décorées et proviennent de diverses enseignes. J’en ai même une avec mon prénom (que je vous présenterai prochainement dans un article consacré aux objets personnalisés). Cette brosse est un peu différente des autres car, quand elle m’a été offerte, elle était unie. Et comme j’aime les objets décorés, comme par exemple les boîtes auxquelles je vais rajouter des éléments à coller, j’ai décidé de customiser cette brosse. Les strass blancs étaient inclus dans des petits collages. Du coup, je les ai utilisés 3 par 3 une ligne sur deux et j’ai fini avec 2 à cause du manche.

    Mais qu’en est-il de la brosse à cheveux? Elle est utilisée pour démêler les cheveux, surtout lorsqu’elle est composée de picots. Par contre, une brosse ronde sera plus adaptée au brushing. Certaines brosses sont fabriquées à partir de poils de porc ou de sanglier pour un effet moins agressif. Et pour aller plus loin dans l’histoire, Mason Pearson est l’inventeur de la brosse à cheveux dont les poils sont piqués sur un coussin pneumatique.

mardi 13 juin 2017

Chaussure DIY


    Je vous présente une jolie chaussure qui sent bon l’été, avec une bride dans des tons pastel. Ce modèle est extrait du magazine “Les idées de Marianne”. Cette fois-ci, j’ai décidé de broder sur de la toile de lin. Le résultat est beaucoup plus fin qu’avec une toile Aïda. La particularité de la toile de lin est de se travailler un point sur deux. Donc, il faut s’atteler à son ouvrage dans une pièce bien éclairée, le plus possible avec la lumière naturelle.

    Cette chaussure se brode avec six couleurs, sans compter les contours. C’est difficile de remarquer sur un écran mais la semelle comprend deux nuances de marron. Pour ma broderie, j’ai de nouveau utilisé des fils DMC qui sont la référence pour cet usage. D’autres marques existent or, pour les avoir employées, j’ai constaté que les fils se cassaient dès que je tirais un peu dessus. Du coup, je reste fidèle à DMC en tant que brodeuse.

    Cette chaussure est mon dernier modèle au point de croix. Mais, depuis le temps que je brode, je crois que je pourrais ouvrir une galerie afin de présenter mes ouvrages. Car je brode aussi bien des portraits que des paysages, que des animaux (comme l’oie présentée dans un article précédent), que du Audrey Hepburn... 

mercredi 7 juin 2017

Livre So clean


        

    Je reviens avec un nouvel article concernant le rangement. Et au travers de cet ouvrage intitulé So clean, beaucoup de bonnes idées sont adaptées à la vie d’aujourd’hui. Qui n’a pas entendu dire dans son entourage “je n’ai plus de place”? Personnellement, j’ai entendu cette phrase à plusieurs reprises et, moi-même, je l’emploie.

    J’ai découvert ce livre en flânant dans les rayons chez Leclerc. Et au fil des pages, je me suis dit que ce livre était fait pour moi. Alors je l’ai acheté. Il se divise en quatre catégories ou sections: rangement, ménage, alimentation, linge et habillement.

     Il ne s’agit pas là de dépenser des fortunes pour obtenir un intérieur rangé et soigné, bien au contraire. D’ailleurs, la première étape ( présente dans d’autres ouvrages du même genre) est de désencombrer une pièce afin d’y voir plus clair. Et de savoir si c’est nécessaire de garder ce pull qui n’a pas été porté depuis plus de deux ans. Ce livre met en avant cette méthode qui consiste à détourner les objets de leur usage premier. Vous trouvez que ce vase est trop riquiqui pour accueillir un bouquet de fleurs? Mettez-le dans la salle de bains ou sur votre coiffeuse afin de rassembler vos pinceaux de maquillage. C’est un exemple parmi tant d’autres.

    Les livres sont bien évidemment une source d’inspirations à propos du rangement mais également Internet. Mon site préféré que vous connaissez peut-être est Pinterest. C’est incroyable la diversité d’informations qu’on peut trouver. Je reçois régulièrement des épingles (notifications à base de photos) afin de me prévenir des nouveautés dans les domaines qui m’intéressent. Je recherche des solutions de rangement ou bien des idées créatives.

    Après tout cela, je n’ai plus qu’une chose à vous dire: bon rangement! (à moins que ce ne soit déjà fait). 

mercredi 31 mai 2017

Livre à colorier Sarah Kay

 

         

 

    Me revoilà avec un article consacré aux loisirs créatifs et à la détente. J’ai acheté ce cahier de coloriage Sarah Kay chez Leclerc dans le rayon des livres pour enfants, alors qu’il existe de nombreux ouvrages pour les adultes et que cette activité est très répandue aujourd’hui. A chaque page que je tourne, c’est une invitation à la nature et aux univers colorés. Je n’ai plus qu’à me munir de mes crayons et à choisir les couleurs qui m’inspirent.

    Cet album à colorier complète ma collection Sarah Kay qui se manifeste à travers des livres, des trousses ou encore des points de croix. Mais comme je n’ai pas beaucoup d’objets, je trouve encore de la place. Contrairement à mes collections Betty Boop et Audrey Hepburn qui s’entassent dans chaque recoin et qui augmentent plus vite. Dernièrement, j’ai trouvé une tasse et sous-tasse Audrey Hepburn au prix de 50 centimes dans une boutique d’occasion. Et les fameux sacs Betty Boop cités dans l’article précédent.

lundi 22 mai 2017

Sac shopping Betty Boop

 

     Voilà que, dans ce nouvel article, Betty Boop revient en force. En effet, un magasin vient de s’ouvrir dans une des galeries marchandes de la ville. Disons plutôt qu’il a pris la place d’un autre. Donc, cette enseigne propose des produits variés comme des sacs, quelques vêtements pour les adultes, des accessoires, des chaussettes… Puisque je ne connaissais pas et que je passais juste devant, je suis entrée pour voir ce qui était proposé. J’ai vite fait le tour. Mais dans un bac situé près de la caisse se trouvaient des sacs Betty Boop. Les petits sacs contiennent des sacs plus grands à déplier afin d’y glisser ses achats pour le plaisir ou ses courses du quotidien. J’ai payé 1,20 euros chacun.

       

    Je vous présente ce premier sac shopping orné d’une jolie Betty Boop tenant son petit chien Pudgy, dans un décor parisien avec la Tour Eiffel.

          

     Et ce deuxième sac dans des tons plus clairs met en avant une Betty Boop qui n’a peur de rien sur son scooter.

mardi 16 mai 2017

De belles gommes

 

  

    Dans mon précédent article, j’évoquais la papeterie chic et féminine, notamment à travers des objets comme un stylo qui ressemble étrangement à un rouge à lèvres ou encore un chapeau qui ne recouvre pas toute la tête (loin de là!). Cette fois-ci, je vous montre encore des gommes avec des formes différentes. Je ne suis pas certaine de glisser toutes mes affaires dans ce sac, cette chaussure risque d’être inconfortable ( bien qu’élégante) et ce rouge à lèvres ne me sera d’aucune utilité dans ma trousse à maquillages.

    Dans mes trousses et pots à crayons, j’ai très peu de modèles basiques, sauf si la couleur d’écriture diffère. J’ai beaucoup de stylos et de crayons en lien avec des lieux de visites, à l’effigie de mon héroïne préférée (Betty Boop) ou avec des motifs rigolos.

     D’ailleurs, à propos de Betty Boop, je n’ai pas fini de vous en parler. Il va falloir que je répertorie ma collection, de même que pour Audrey Hepburn, Sarah Kay, les cakes de Bertrand (un autre type de papeterie éditée par Clairefontaine).