lundi 25 septembre 2017

Créativa 2017

    Cette année encore, j’ai eu la chance de me rendre au salon Créativa qui s’est tenu du 21 au 24 septembre au parc expo de Rouen. Et comme chaque année, les exposants regorgeaient de merveilles plus surprenantes les unes que les autres. En plus, une exposition était consacrée au BuJo (Bullet Journal). Ce salon était également ponctué de deux défilés dont je ne peux pas vous montrer les photos. La qualité étant tellement mauvaise, j’ai même dû en supprimer beaucoup, à tel point qu’il ne me reste que deux photos du deuxième défilé.

 

      Cette fois-ci, j’ai craqué pour ces deux points de croix. Le premier modèle qui représente Audrey Hepburn a été acheté sur un stand où le vendeur était britannique. Je peux dire qu’il avait du choix, et pour tous les prix. Le second modèle provient d’un stand où la vendeuse était d’origine russe. Ces quatre chats forment un marque-page à réaliser avec tout le matériel fourni, y compris le pompon. C’est le point de croix idéal pour la passionnée de lecture que je suis.

       Il faut également remarquer les deux breloques à gauche du futur marque-page. J’ai acheté les supports et les médaillons qui étaient à coller ensemble. Le tout pour former à l’origine un bijou mais on peut en faire un autre usage.

  

      Ces deux stylos sont fabriqués sur le même principe que les breloques. J’ai choisi des médaillons représentant deux femmes dont le fond se rapprochait le plus possible de la couleur du stylo. J’aime beaucoup les chapeaux ornés de plumes, de dentelles…

      Le premier article de mon blog était consacré au salon Créativa 2016 de Rouen, n’hésitez pas à aller y jeter un coup d’oeil!

      

mercredi 20 septembre 2017

Carnets DIY

 

     A l’heure où les magazines et les sites Internet traitent du sujet de l’organisation, je vous propose deux carnets à réaliser soi-même. A vrai dire, j’ai acheté les deux kits séparément chez Action. Ce magasin est souvent cité sur mon blog car il permet de mettre à profit son esprit créatif tout en ne dépensant pas des fortunes. Et ces carnets en sont une nouvelle fois un parfait exemple.

      Concernant le premier, je l’ai choisi pour son côté printanier avec l’oiseau et les abeilles. Chaque élément est collé, d’abord sur une plaque de faux bois, ensuite sur un décor pré-découpé où est ajusté le carnet. Le stylo était également fourni.

      Concernant le deuxième, je l’ai choisi pour son côté estival avec les papillons. Il est fabriqué de la même façon. Cette théière bleue donne envie de s’installer dans un jardin, sous un parasol à siroter tranquillement une tasse de thé tout en contemplant un parterre de fleurs.

      Grâce à ces carnets, plus question d’oublier quoi que ce soit, toutes les petites choses auxquelles je pense sont immédiatement inscrites dessus.

     Je suis une femme qui possède beaucoup de carnets. D’ailleurs, mon article précédent évoquait déjà ce sujet. J’en remplis même des boîtes, c’est dire! Je ne sais plus où j’ai lu ça mais il était écrit qu’une personne qui possède beaucoup de carnets est une personne créative. J’avoue que cette description me correspond tout à fait!

samedi 16 septembre 2017

Carnets et stylo

 

     Voilà une nouvelle démonstration de la belle papeterie. Précédemment, j’ai rédigé un article présentant des articles de bureau comme des stylos en forme de rouge à lèvres, des gommes ressemblant à des sacs, ce genre de choses. Eh bien j’ai encore craqué pour un stylo du même acabit qui a été acheté chez Maisons du Monde. Il est incorporé dans la nouvelle collection bien sympa soit dit en passant. En fait, bien que j’aie de quoi faire, je suis une curieuse en ce qui concerne les articles de bureau comme les stylos, les carnets… Mon dérouleur de scotch se démarque également puisqu’il ressemble à une chaussure (rose).

      Les carnets présentés sur cette photo sont inclus dans la collection Les cakes de Bertrand. Je ne me rappelle plus si j’y ai déjà fait allusion or je possède une sacrée collection qui va au-delà du bureau puisque j’ai aussi une tasse. Donc, cette collection représente essentiellement des visages de femme, aussi élégantes les unes que les autres. Un prénom est attribué à chacune. Celle de droite s’appelle Angela. La collection s’étend aussi avec des images de la tour Eiffel et des animaux comme des papillons. 

      Je dois dire que je ne manque pas de carnets et de stylos mais si j’en achète encore, c’est pour l’originalité de son dessin.

mardi 12 septembre 2017

Stickers décoratifs

  


     Je cherche toujours de nouvelles solutions de rangement. Or, je n’aime pas les boîtes unies. De ce fait, je les décore avec des stickers que je trouve dans différentes enseignes.

      Ainsi, pour la valisette orange, j’ai classé des papiers importants dedans or je la trouvais triste, malgré sa couleur. J’ai donc collé trois stickers sur le devant. Depuis, je la trouve encore plus dynamique. De plus, cette customisation permet d’avoir un modèle unique. Car si une autre personne achète cette même valise et décide également de la décorer, ce ne seront probablement pas les mêmes stickers apposés au même endroit.

       Ainsi, pour la valisette violette, elle est utile pour tout ce qui concerne les loisirs créatifs. A l’intérieur se trouve un petit compartiment afin d’y ranger des aiguilles, des boutons, des crayons, que sais-je encore. Pareil, bien que cette couleur me plaise, j’en reviens à mon idée de personnalisation grâce à des stickers représentant une chaussure et un chapeau.

      Enfin, voilà comment se présente une planche de stickers. En général j’en ai une ou deux d’avance au cas où. La preuve, je n’ai pas eu à courir dans un magasin pour décorer ces deux objets. Lorsque j’en achète une planche, je fouille dans les différents modèles existants car le choix est large.

     Finalement, je suis en permanence à la recherche d’idées afin de me créer une déco personnelle, propre à ma personnalité. 

    

mardi 5 septembre 2017

Bracelets prénom

 

    A travers ces bracelets, je réponds à une question que certains se posent peut-être: qui se cache sous le nom de blog de miss idées? En réalité, je m’appelle Stéphanie. C’est un prénom courant souvent cité dans les émissions de télévision. Beaucoup de candidates portent ce prénom célébré le 26 décembre.

    Sans m’étendre trop longuement, ce prénom vient du grec Stephanos qui signifie “couronné”. Il apparaît également à travers des personnages de série télé ( comme Stéphanie Tanner dans la Fête à la maison) ou encore des chansons ( Stéphanie au violon de Serge Lama ou Dans les yeux de Stéphanie de Nicolas Peyrac). Sans oublier de citer Stéphanie de Monaco.

    Concernant ces bracelets, les premiers ont été réalisés par mes soins avec des perles achetées soit aux puces des couturières, soit chez Action, soit chez Gifi. Les seconds étaient déjà confectionnés. D’ailleurs, j’aime les objets dont mon prénom figure dessus. Et je dois dire que je commence à en avoir plusieurs. Hormis ces bracelets, j’ai des stylos, une règle, des porte-clés, une tasse, une brosse à cheveux …  

mercredi 30 août 2017

Souvenirs d’Alsace

 

    J’ai eu la chance pendant les vacances de partir en Alsace, une région que je ne connaissais que de réputation. Je voyais ses maisons traditionnelles, ses cigognes lors des reportages mais, les voir en vrai, cela donne une autre dimension. Dans le cadre de ma promenade, je suis passée devant une mercerie où j’ai fait une petite halte et où j’ai acheté ces deux points de croix. J’ai acheté bien d’autres choses que je n’hésiterai pas à vous présenter.

    Pour en revenir à ces deux points de croix, je ne suis pas éloignée de la tradition alsacienne, bien au contraire. Le premier représente l’Alsace dans toute sa splendeur. Ce kit inclut quatre échevettes, le diagramme et la liste des autres fils nécessaires pour le réaliser. Je dois bien avoir des couleurs correspondantes dans mes différentes boîtes. Celui-ci s’intègre dans une collection intitulée “Trésors de nos régions” où il est possible de broder le Pays Basque, les Pays de la Loire, la Normandie, le Midi de la France, l’Auvergne, Paris, la Bretagne.

    Le deuxième kit représente une cigogne juchée au-dessus des maisons. Un autre exemple de la tradition. Dans celui-ci, toutes les fournitures sont incluses pour bien broder.

    Maintenant, je n’ai plus qu’à broder. Allez, au boulot!

dimanche 20 août 2017

Nécessaire de couture


    Parmi les différents types de promenades, j’apprécie de flâner sur les marchés afin de découvrir les produits proposés. Du côté de chez moi, c’est-à-dire près du Havre, j’ai la chance d’en avoir plusieurs aux alentours presque tous les jours. Dimanche dernier, je suis partie à celui d’Harfleur, une petite ville qui se situe tout près du Havre. J’adore sentir les odeurs de poulet et du pain sorti tout juste du four. Au détour d’un stand, j’ai trouvé ce nécessaire de couture vendu 1,50 euros. J’ai trouve que le prix de ce set était plus que raisonnable, étant donné qu’il contient six fermetures, un lot d’aiguilles, un lot de boutons, un enfile-aiguille, un mètre de couture ainsi que des bobines de fils.

    En rentrant chez moi, j’ai tout enlevé du set. Du coup, j’ai rangé les bobines dans la boîte prévue à cet effet, de même que pour les boutons et les fermetures. Dès que je vais entreprendre la confection d’une pochette par exemple, je n’ai pas besoin de courir dans une mercerie. J’ai tout ce qu’il me faut à portée de la main!

    Bon, je n’ai pas encore assez de matériel de couture pour installer un atelier. Ceci dit,  je me fournis essentiellement sur les marchés ou aux puces des couturières. Je vais bien de temps à autre chez Mondial tissus or, comme la boutique est un peu petite, je ne trouve pas toujours ce que je veux. Je rêve un jour de rentrer dans une grande mercerie où il y aurait des tas de boutons, de tissus, de rubans… à ne plus savoir où poser les yeux. Je parie que je ne ressortirais pas de là sans rien!

mercredi 16 août 2017

Puzzle 1500 pièces

 

    A travers ces deux images, voilà une autre de mes passions: les puzzles. Je les ai commencés étant plus jeune par des puzzles de 100 pièces, puis j’ai augmenté la difficulté au fur et à mesure. Celui-là n’est pas le plus grand puisque j’ai déjà monté 3000 pièces. Cela demande bien évidemment beaucoup de patience, du temps et de la place pour le stocker alors qu’il n’est pas fini.

    Ce qui me plait dans celui-ci, c’est l’univers parisien représenté sous sa forme réaliste mais en dessiné et peint. On remarque différents monuments comme la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, la cathédrale Notre-Dame, le Moulin-Rouge (célèbre cabaret), le musée du Louvre avec la Joconde (au sourire toujours aussi énigmatique) sans oublier les bateaux-mouches en arrière-plan.

     Il n’y a pas à dire: avant, je me compliquais la vie quand je faisais des puzzles. Je les montais sur une planche trop petite, du coup un côté chevauchait le puzzle alors même qu’il restait des pièces à emboîter en dessous. Cette année, par l’arrivée de ce nouveau puzzle, j’ai décidé de m’acheter un tapis de puzzle qu’on peut trouver dans les magasins de jouets. Le mien vient de chez Toys”R”Us. Je ne trouve pas cela si pratique car le puzzle a une tendance à mal se rouler autour du tube, ce qui implique que certaines pièces sont à remettre à leur place à la prochaine utilisation, quand il ne s’agit pas d’une partie complète. Mais bon, ce tapis m’a permis de finir ce puzzle et de vous le présenter.

mardi 8 août 2017

Pinceaux à maquillage

        

    Je continue d’agrémenter ma palette beauté. Mon coin maquillage a été complété lors de mon anniversaire à travers les différents produits présentés dans un article. Cette fois-ci, ce sont les pinceaux qui se font la part belle dans ma trousse beauté. J’ai acheté cet ensemble chez Action ( oui je sais, encore!!!). Et si je n’ai pas hésité en voyant ces jolis pinceaux, c’est parce qu’ils coûtent 1,45 euros. 

     Ces pinceaux me font penser à celui vendu chez Nocibé. Le manche et les poils sont roses. Ceci dit, faute de succès, il a été soldé dès que le magasin a pu. Et même avec une réduction de 60%, il n’attirait toujours pas les foules. Dommage!

     Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous mais moi, je louche sur les étagères et tiroirs remplis de maquillage. Ces fameuses images postées sur Pinterest. Je pourrais passer des heures, rien que pour admirer ces espaces. Je louche aussi sur les différents aménagements comme le dressing avec plein de vêtements, mais également sur les bureaux ou ateliers. Un autre domaine qui m’intéresse et qui me plairait bien à la maison. Un endroit conçu juste pour les loisirs créatifs mais où j’aurais la place de m’étaler. Le rêve!

mardi 1 août 2017

Nouveaux magazines à ranger

           

    A l’occasion de mon anniversaire, en plus d’un budget beauté incluant des produits de maquillage déjà présentés dans un article, j’ai eu ce magazine en cadeau. Comme j’aime occuper mes journées à des loisirs créatifs, je m’amuse à relier les points. Il s’agit ici du premier numéro paru chez le marchand de journaux. Ce magazine regroupe cinq thèmes (jardin, portrait, animaux, gourmandises, cinéma) et compte un très grand dessin qui comporte 1828 points. Rien que ça! Le dessin représenté ici est un banc tout ce qu’il y a de plus classique. Celui-là comptait 659 points.

    Pour en revenir à la technique des points à relier, il suffit de partir du numéro un matérialisé par une couleur, de suivre d’un trait de crayon les numéros dans l’ordre croissant jusqu’à atteindre le dernier numéro matérialisé par un double rond. Bien sûr, les points à relier pour adultes comptent beaucoup plus de points mais, au final, c’est le même principe que les livres pour enfants.

     Et voilà un autre type de magazine!

      Cette fois-ci, il faut combiner des couleurs correspondant à des chiffres. Par exemple, le numéro un correspond à la couleur rose, le numéro deux à la couleur rouge, etc… Je vais même pouvoir colorier mon actrice préférée Audrey Hepburn.

        Dans l’article précédent, j’évoquais un rangement pour les magazines. Ils ont su y trouver leur place parmi les autres.

mardi 25 juillet 2017

Rangement pour les magazines

    Ces temps-ci, je suis en mode rangement et tri. A force de lire des magazines de déco et de passer mon temps sur Pinterest, je me suis dit que c’était à mon tour de réorganiser l’espace en appliquant la méthode “trucs et astuces”.

    Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose que ce magasin ait décidé de s’implanter dans ma ville. Lequel? Action, bien entendu! J’y ai déniché ce rangement pratique pour les magazines que j’ai croché au mur. Il me restait encore une petite place entre ma console et mon lit. Il est composé de deux cases adaptées à tous les types de magazines.

    Et voilà ce qu’on y trouve en ce moment dans la case supérieure: un jeu de mots mélangés, un jeu de mots fléchés et des points à relier ainsi qu’un chien en collage. J’ai d’autre magazines de jeux or ça ne sert à rien de tout atteindre au même moment. Et au moins ceux-là sont en accès facile. Dans la case inférieure, on y trouvait jusqu’à récemment des carnets mis en vrac. Je les ai retirés de là, les ai dépoussiérés et les ai rangés dans un meuble. Du coup, il n’y a plus rien.

jeudi 20 juillet 2017

Boîte à couture


 

    Me revoilà avec un nouvel article consacré cette fois au rangement, mais pas n’importe lequel: celui du matériel de couture. Les ateliers présentés sur certains sites permettent de rêver. Or tout le monde n’a pas la place d’installer un véritable atelier chez lui. Ceci dit, tout le nécessaire de couture (ciseaux, bobines de fils, aiguilles…) peut au moins être rangé dans une jolie boîte comme celle-ci.

     Je l’ai achetée sur Cherriz, un site que je ne connaissais pas avant d’effectuer quelques recherches et de trouver cette merveille. Je l’ai commandée en même temps qu’un porte-monnaie Audrey Hepburn et j’ai bien reçu les produits demandés.


 

    Les photos ci-dessus représentent le devant de la boîte, avec une idée de quoi mettre dedans. Bien sûr, dans le nécessaire de couture, on y trouve également des dés à coudre, des canettes de machines, des boutons… Maintenant, “à vos fils, à vos aiguilles, cousez”! Cette formule est extraite de l’émission Cousu main diffusée sur M6 et présentée par Cristina Cordula.

jeudi 13 juillet 2017

Palettes de maquillage


    Vendredi 7 juillet 2017, c’était le jour de mon anniversaire. A cette occasion, j’avais demandé un budget beauté. Cela regroupait à la fois des vêtements, des bijoux, du maquillage… Voici donc la première palette qui m’a été offerte.

 

     Comme vous pouvez le remarquer sur un des pinceaux, elle vient de chez Sephora (où j’ai la carte de fidélité) . Au premier abord, on pourrait croire qu’il s’agit d’un portefeuille mais non, j’ai bien eu une palette en cadeau. Les teintes sont légères comme je les aime et faciles à appliquer. Cette palette vient compléter mon ensemble maquillage rangé dans une trousse prévue à cet effet.

    Et voici donc la deuxième palette.

 

     Je change d’enseigne maquillage puisque celle-ci vient de chez Nocibé. Les teintes sont un peu plus vives mais très belles une fois appliquées. J’ai été agréablement surprise parce que ce n’est pas une enseigne que je fréquente habituellement. Les prix sont abordables, le choix des produits est large.

       J’ai également profité des soldes en maquillage chez Printemps. J’ai trouvé deux produits à moins 60%. Un mascara et un fard à paupières l’Oréal pour tout dire. Et comme j’ai la carte de fidélité, j’ai eu le droit à une réduction le jour où j’y suis allée.

      Alors avec tous ces produits, pas question de sortir sans être maquillée!

      


mercredi 5 juillet 2017

Miroir


        

    Je pense que le minimum beauté qu’une femme puisse avoir est un miroir. D’ailleurs, il en existe de toutes les tailles et de toutes les formes. Celui-là vient de chez Casa, une enseigne de décoration de la maison à prix relativement abordable. Pour ce miroir, deux possibilités s’offraient à moi: soit je le crochais au mur, soit je le suspendais derrière une porte au moyen de deux patères. Comme j’avais une partie de mur libre, j’ai décide de l’accrocher.

     Bon vu comme ça, on dirait que du bazar traîne dessus et autour. C’est un peu vrai, sauf que les petites cases me servent de rangement pour mon lait à démaquiller, mes différents parfums sous la forme d’échantillon ainsi qu’un miroir de poche. Et comme le côté pratique doit également comporter un aspect esthétique, j’ai rajouté deux bouteilles ornées d’un médaillon afin de créer une harmonie d’ensemble. Elles ont été achetées chez Eurodif.  Ensuite, un miroir est coincé entre les différents crochets. Enfin, une barre traversante de chaque côté accueille une serviette invité brodée et me sert de support pour ma trousse à brosses. Et j’ai utilisé le dépassement de la barre pour crocher un sac cadeau afin d’y glisser une bouteille d’eau pour le visage (car les cases ne sont pas assez larges pour elle) ainsi que ma réserve de cotons puisque ceux que j’utilise sur le moment sont rangés dans un pot prévu à cet effet.

vendredi 30 juin 2017

Pochette téléphone


        


    Je vais vous confier un secret : j’ai une valise remplie de pelotes de laine. Soit elles proviennent de chez le marchand de journaux lors d’offres spéciales (comme la vente d’un numéro un), soit j’ai tricoté un modèle et j’en ai acheté de trop. Du coup, plutôt que le contenu de cette valise stagne, j’attrape une pelote ou deux et je décide de créer un modèle.

     C’est ce qui s’est passé avec cette pochette téléphone. J’ai regardé les couleurs qui me restaient et j’ai pensé que celle-ci faisait très bien l’affaire. J’ai tricoté tout en longueur au point mousse, puis j’ai plié en deux et cousu. Pour apporter une touche finale, j’ai agrémenté ma pochette de deux boutons achetés aux puces des couturières. On dirait presque qu’elle a des yeux.

 

 

    Et voilà la valise que j’évoque quelques lignes plus haut. Elle est uniquement décorative. Je l’ai achetée chez Maisons du monde il y a déjà un moment or je ne trouvais pas ce que je pouvais y ranger. Au tout début, j’y ai glissé du point de croix mais, comme j’en ai beaucoup, j’étais obligée d’en ranger ailleurs. Puis j’ai eu l’idée d’y stocker ma laine le jour où le sac à pelotes est devenu trop petit. De plus, j’accède à cette valise facilement puisqu’elle est posée à côté de ma console (pour ceux qui ne sauraient pas ce qu’est une console, ça ressemble à un bureau mais, en général, il n’y a qu’un tiroir).


mercredi 21 juin 2017

Paris et la mode


    Je vous présente un autre livre qui s’intitule “Paris et la mode”. Cet ouvrage de 94 pages est vendu en supplément d’un magazine de télévision au prix de 4,90 euros. Ce livre englobe une collection autour justement de la ville de Paris, puisqu’on y retrouvera au fil des semaines “Paris et les acteurs”, “Paris et le théâtre”... 

    Ce beau livre retrace l’évolution de la mode au fil des ans, à travers des images d’archives. Il est naturellement question des grands noms de la mode comme Chanel ou Dior. Mais également d’un éloignement de la haute couture (concept apparu dans les dernières années du XIXème siècle) vers le prêt-à-porter que tout le monde connaît. Cela n’empêche pas le bon goût et les défilés de mode dans les villes de Paris, Milan ou encore Nex-York.

    Les ateliers de couture où travaillent les petites mains ne manquent pas non plus. Car il ne faut pas oublier que la haute couture, même à l’heure actuelle, met en avant un savoir-faire ancestral. Rien qu’une broderie peut représenter un nombre incalculable d’heures à elle toute seule. Tout est une question de précision si on veut obtenir un résultat plus que satisfaisant.

vendredi 16 juin 2017

Histoire de brosses

 

    En tant que femme apprêtée et coquette, je possède de nombreuses brosses à cheveux. Enfin, pas tant que ça diront certains puisque j’en ai cinq. Elles sont toutes décorées et proviennent de diverses enseignes. J’en ai même une avec mon prénom (que je vous présenterai prochainement dans un article consacré aux objets personnalisés). Cette brosse est un peu différente des autres car, quand elle m’a été offerte, elle était unie. Et comme j’aime les objets décorés, comme par exemple les boîtes auxquelles je vais rajouter des éléments à coller, j’ai décidé de customiser cette brosse. Les strass blancs étaient inclus dans des petits collages. Du coup, je les ai utilisés 3 par 3 une ligne sur deux et j’ai fini avec 2 à cause du manche.

    Mais qu’en est-il de la brosse à cheveux? Elle est utilisée pour démêler les cheveux, surtout lorsqu’elle est composée de picots. Par contre, une brosse ronde sera plus adaptée au brushing. Certaines brosses sont fabriquées à partir de poils de porc ou de sanglier pour un effet moins agressif. Et pour aller plus loin dans l’histoire, Mason Pearson est l’inventeur de la brosse à cheveux dont les poils sont piqués sur un coussin pneumatique.

mardi 13 juin 2017

Chaussure DIY


    Je vous présente une jolie chaussure qui sent bon l’été, avec une bride dans des tons pastel. Ce modèle est extrait du magazine “Les idées de Marianne”. Cette fois-ci, j’ai décidé de broder sur de la toile de lin. Le résultat est beaucoup plus fin qu’avec une toile Aïda. La particularité de la toile de lin est de se travailler un point sur deux. Donc, il faut s’atteler à son ouvrage dans une pièce bien éclairée, le plus possible avec la lumière naturelle.

    Cette chaussure se brode avec six couleurs, sans compter les contours. C’est difficile de remarquer sur un écran mais la semelle comprend deux nuances de marron. Pour ma broderie, j’ai de nouveau utilisé des fils DMC qui sont la référence pour cet usage. D’autres marques existent or, pour les avoir employées, j’ai constaté que les fils se cassaient dès que je tirais un peu dessus. Du coup, je reste fidèle à DMC en tant que brodeuse.

    Cette chaussure est mon dernier modèle au point de croix. Mais, depuis le temps que je brode, je crois que je pourrais ouvrir une galerie afin de présenter mes ouvrages. Car je brode aussi bien des portraits que des paysages, que des animaux (comme l’oie présentée dans un article précédent), que du Audrey Hepburn... 

mercredi 7 juin 2017

Livre So clean


        

    Je reviens avec un nouvel article concernant le rangement. Et au travers de cet ouvrage intitulé So clean, beaucoup de bonnes idées sont adaptées à la vie d’aujourd’hui. Qui n’a pas entendu dire dans son entourage “je n’ai plus de place”? Personnellement, j’ai entendu cette phrase à plusieurs reprises et, moi-même, je l’emploie.

    J’ai découvert ce livre en flânant dans les rayons chez Leclerc. Et au fil des pages, je me suis dit que ce livre était fait pour moi. Alors je l’ai acheté. Il se divise en quatre catégories ou sections: rangement, ménage, alimentation, linge et habillement.

     Il ne s’agit pas là de dépenser des fortunes pour obtenir un intérieur rangé et soigné, bien au contraire. D’ailleurs, la première étape ( présente dans d’autres ouvrages du même genre) est de désencombrer une pièce afin d’y voir plus clair. Et de savoir si c’est nécessaire de garder ce pull qui n’a pas été porté depuis plus de deux ans. Ce livre met en avant cette méthode qui consiste à détourner les objets de leur usage premier. Vous trouvez que ce vase est trop riquiqui pour accueillir un bouquet de fleurs? Mettez-le dans la salle de bains ou sur votre coiffeuse afin de rassembler vos pinceaux de maquillage. C’est un exemple parmi tant d’autres.

    Les livres sont bien évidemment une source d’inspirations à propos du rangement mais également Internet. Mon site préféré que vous connaissez peut-être est Pinterest. C’est incroyable la diversité d’informations qu’on peut trouver. Je reçois régulièrement des épingles (notifications à base de photos) afin de me prévenir des nouveautés dans les domaines qui m’intéressent. Je recherche des solutions de rangement ou bien des idées créatives.

    Après tout cela, je n’ai plus qu’une chose à vous dire: bon rangement! (à moins que ce ne soit déjà fait). 

mercredi 31 mai 2017

Livre à colorier Sarah Kay

 

         

 

    Me revoilà avec un article consacré aux loisirs créatifs et à la détente. J’ai acheté ce cahier de coloriage Sarah Kay chez Leclerc dans le rayon des livres pour enfants, alors qu’il existe de nombreux ouvrages pour les adultes et que cette activité est très répandue aujourd’hui. A chaque page que je tourne, c’est une invitation à la nature et aux univers colorés. Je n’ai plus qu’à me munir de mes crayons et à choisir les couleurs qui m’inspirent.

    Cet album à colorier complète ma collection Sarah Kay qui se manifeste à travers des livres, des trousses ou encore des points de croix. Mais comme je n’ai pas beaucoup d’objets, je trouve encore de la place. Contrairement à mes collections Betty Boop et Audrey Hepburn qui s’entassent dans chaque recoin et qui augmentent plus vite. Dernièrement, j’ai trouvé une tasse et sous-tasse Audrey Hepburn au prix de 50 centimes dans une boutique d’occasion. Et les fameux sacs Betty Boop cités dans l’article précédent.

lundi 22 mai 2017

Sac shopping Betty Boop

 

     Voilà que, dans ce nouvel article, Betty Boop revient en force. En effet, un magasin vient de s’ouvrir dans une des galeries marchandes de la ville. Disons plutôt qu’il a pris la place d’un autre. Donc, cette enseigne propose des produits variés comme des sacs, quelques vêtements pour les adultes, des accessoires, des chaussettes… Puisque je ne connaissais pas et que je passais juste devant, je suis entrée pour voir ce qui était proposé. J’ai vite fait le tour. Mais dans un bac situé près de la caisse se trouvaient des sacs Betty Boop. Les petits sacs contiennent des sacs plus grands à déplier afin d’y glisser ses achats pour le plaisir ou ses courses du quotidien. J’ai payé 1,20 euros chacun.

       

    Je vous présente ce premier sac shopping orné d’une jolie Betty Boop tenant son petit chien Pudgy, dans un décor parisien avec la Tour Eiffel.

          

     Et ce deuxième sac dans des tons plus clairs met en avant une Betty Boop qui n’a peur de rien sur son scooter.