jeudi 20 juillet 2017

Boîte à couture


 

    Me revoilà avec un nouvel article consacré cette fois au rangement, mais pas n’importe lequel: celui du matériel de couture. Les ateliers présentés sur certains sites permettent de rêver. Or tout le monde n’a pas la place d’installer un véritable atelier chez lui. Ceci dit, tout le nécessaire de couture (ciseaux, bobines de fils, aiguilles…) peut au moins être rangé dans une jolie boîte comme celle-ci.

     Je l’ai achetée sur Cherriz, un site que je ne connaissais pas avant d’effectuer quelques recherches et de trouver cette merveille. Je l’ai commandée en même temps qu’un porte-monnaie Audrey Hepburn et j’ai bien reçu les produits demandés.


 

    Les photos ci-dessus représentent le devant de la boîte, avec une idée de quoi mettre dedans. Bien sûr, dans le nécessaire de couture, on y trouve également des dés à coudre, des canettes de machines, des boutons… Maintenant, “à vos fils, à vos aiguilles, cousez”! Cette formule est extraite de l’émission Cousu main diffusée sur M6 et présentée par Cristina Cordula.

jeudi 13 juillet 2017

Palettes de maquillage


    Vendredi 7 juillet 2017, c’était le jour de mon anniversaire. A cette occasion, j’avais demandé un budget beauté. Cela regroupait à la fois des vêtements, des bijoux, du maquillage… Voici donc la première palette qui m’a été offerte.

 

     Comme vous pouvez le remarquer sur un des pinceaux, elle vient de chez Sephora (où j’ai la carte de fidélité) . Au premier abord, on pourrait croire qu’il s’agit d’un portefeuille mais non, j’ai bien eu une palette en cadeau. Les teintes sont légères comme je les aime et faciles à appliquer. Cette palette vient compléter mon ensemble maquillage rangé dans une trousse prévue à cet effet.

    Et voici donc la deuxième palette.

 

     Je change d’enseigne maquillage puisque celle-ci vient de chez Nocibé. Les teintes sont un peu plus vives mais très belles une fois appliquées. J’ai été agréablement surprise parce que ce n’est pas une enseigne que je fréquente habituellement. Les prix sont abordables, le choix des produits est large.

       J’ai également profité des soldes en maquillage chez Printemps. J’ai trouvé deux produits à moins 60%. Un mascara et un fard à paupières l’Oréal pour tout dire. Et comme j’ai la carte de fidélité, j’ai eu le droit à une réduction le jour où j’y suis allée.

      Alors avec tous ces produits, pas question de sortir sans être maquillée!

      


mercredi 5 juillet 2017

Miroir


        

    Je pense que le minimum beauté qu’une femme puisse avoir est un miroir. D’ailleurs, il en existe de toutes les tailles et de toutes les formes. Celui-là vient de chez Casa, une enseigne de décoration de la maison à prix relativement abordable. Pour ce miroir, deux possibilités s’offraient à moi: soit je le crochais au mur, soit je le suspendais derrière une porte au moyen de deux patères. Comme j’avais une partie de mur libre, j’ai décide de l’accrocher.

     Bon vu comme ça, on dirait que du bazar traîne dessus et autour. C’est un peu vrai, sauf que les petites cases me servent de rangement pour mon lait à démaquiller, mes différents parfums sous la forme d’échantillon ainsi qu’un miroir de poche. Et comme le côté pratique doit également comporter un aspect esthétique, j’ai rajouté deux bouteilles ornées d’un médaillon afin de créer une harmonie d’ensemble. Elles ont été achetées chez Eurodif.  Ensuite, un miroir est coincé entre les différents crochets. Enfin, une barre traversante de chaque côté accueille une serviette invité brodée et me sert de support pour ma trousse à brosses. Et j’ai utilisé le dépassement de la barre pour crocher un sac cadeau afin d’y glisser une bouteille d’eau pour le visage (car les cases ne sont pas assez larges pour elle) ainsi que ma réserve de cotons puisque ceux que j’utilise sur le moment sont rangés dans un pot prévu à cet effet.

vendredi 30 juin 2017

Pochette téléphone


        


    Je vais vous confier un secret : j’ai une valise remplie de pelotes de laine. Soit elles proviennent de chez le marchand de journaux lors d’offres spéciales (comme la vente d’un numéro un), soit j’ai tricoté un modèle et j’en ai acheté de trop. Du coup, plutôt que le contenu de cette valise stagne, j’attrape une pelote ou deux et je décide de créer un modèle.

     C’est ce qui s’est passé avec cette pochette téléphone. J’ai regardé les couleurs qui me restaient et j’ai pensé que celle-ci faisait très bien l’affaire. J’ai tricoté tout en longueur au point mousse, puis j’ai plié en deux et cousu. Pour apporter une touche finale, j’ai agrémenté ma pochette de deux boutons achetés aux puces des couturières. On dirait presque qu’elle a des yeux.

 

 

    Et voilà la valise que j’évoque quelques lignes plus haut. Elle est uniquement décorative. Je l’ai achetée chez Maisons du monde il y a déjà un moment or je ne trouvais pas ce que je pouvais y ranger. Au tout début, j’y ai glissé du point de croix mais, comme j’en ai beaucoup, j’étais obligée d’en ranger ailleurs. Puis j’ai eu l’idée d’y stocker ma laine le jour où le sac à pelotes est devenu trop petit. De plus, j’accède à cette valise facilement puisqu’elle est posée à côté de ma console (pour ceux qui ne sauraient pas ce qu’est une console, ça ressemble à un bureau mais, en général, il n’y a qu’un tiroir).


mercredi 21 juin 2017

Paris et la mode


    Je vous présente un autre livre qui s’intitule “Paris et la mode”. Cet ouvrage de 94 pages est vendu en supplément d’un magazine de télévision au prix de 4,90 euros. Ce livre englobe une collection autour justement de la ville de Paris, puisqu’on y retrouvera au fil des semaines “Paris et les acteurs”, “Paris et le théâtre”... 

    Ce beau livre retrace l’évolution de la mode au fil des ans, à travers des images d’archives. Il est naturellement question des grands noms de la mode comme Chanel ou Dior. Mais également d’un éloignement de la haute couture (concept apparu dans les dernières années du XIXème siècle) vers le prêt-à-porter que tout le monde connaît. Cela n’empêche pas le bon goût et les défilés de mode dans les villes de Paris, Milan ou encore Nex-York.

    Les ateliers de couture où travaillent les petites mains ne manquent pas non plus. Car il ne faut pas oublier que la haute couture, même à l’heure actuelle, met en avant un savoir-faire ancestral. Rien qu’une broderie peut représenter un nombre incalculable d’heures à elle toute seule. Tout est une question de précision si on veut obtenir un résultat plus que satisfaisant.

vendredi 16 juin 2017

Histoire de brosses

 

    En tant que femme apprêtée et coquette, je possède de nombreuses brosses à cheveux. Enfin, pas tant que ça diront certains puisque j’en ai cinq. Elles sont toutes décorées et proviennent de diverses enseignes. J’en ai même une avec mon prénom (que je vous présenterai prochainement dans un article consacré aux objets personnalisés). Cette brosse est un peu différente des autres car, quand elle m’a été offerte, elle était unie. Et comme j’aime les objets décorés, comme par exemple les boîtes auxquelles je vais rajouter des éléments à coller, j’ai décidé de customiser cette brosse. Les strass blancs étaient inclus dans des petits collages. Du coup, je les ai utilisés 3 par 3 une ligne sur deux et j’ai fini avec 2 à cause du manche.

    Mais qu’en est-il de la brosse à cheveux? Elle est utilisée pour démêler les cheveux, surtout lorsqu’elle est composée de picots. Par contre, une brosse ronde sera plus adaptée au brushing. Certaines brosses sont fabriquées à partir de poils de porc ou de sanglier pour un effet moins agressif. Et pour aller plus loin dans l’histoire, Mason Pearson est l’inventeur de la brosse à cheveux dont les poils sont piqués sur un coussin pneumatique.

mardi 13 juin 2017

Chaussure DIY


    Je vous présente une jolie chaussure qui sent bon l’été, avec une bride dans des tons pastel. Ce modèle est extrait du magazine “Les idées de Marianne”. Cette fois-ci, j’ai décidé de broder sur de la toile de lin. Le résultat est beaucoup plus fin qu’avec une toile Aïda. La particularité de la toile de lin est de se travailler un point sur deux. Donc, il faut s’atteler à son ouvrage dans une pièce bien éclairée, le plus possible avec la lumière naturelle.

    Cette chaussure se brode avec six couleurs, sans compter les contours. C’est difficile de remarquer sur un écran mais la semelle comprend deux nuances de marron. Pour ma broderie, j’ai de nouveau utilisé des fils DMC qui sont la référence pour cet usage. D’autres marques existent or, pour les avoir employées, j’ai constaté que les fils se cassaient dès que je tirais un peu dessus. Du coup, je reste fidèle à DMC en tant que brodeuse.

    Cette chaussure est mon dernier modèle au point de croix. Mais, depuis le temps que je brode, je crois que je pourrais ouvrir une galerie afin de présenter mes ouvrages. Car je brode aussi bien des portraits que des paysages, que des animaux (comme l’oie présentée dans un article précédent), que du Audrey Hepburn... 

mercredi 7 juin 2017

Livre So clean


        

    Je reviens avec un nouvel article concernant le rangement. Et au travers de cet ouvrage intitulé So clean, beaucoup de bonnes idées sont adaptées à la vie d’aujourd’hui. Qui n’a pas entendu dire dans son entourage “je n’ai plus de place”? Personnellement, j’ai entendu cette phrase à plusieurs reprises et, moi-même, je l’emploie.

    J’ai découvert ce livre en flânant dans les rayons chez Leclerc. Et au fil des pages, je me suis dit que ce livre était fait pour moi. Alors je l’ai acheté. Il se divise en quatre catégories ou sections: rangement, ménage, alimentation, linge et habillement.

     Il ne s’agit pas là de dépenser des fortunes pour obtenir un intérieur rangé et soigné, bien au contraire. D’ailleurs, la première étape ( présente dans d’autres ouvrages du même genre) est de désencombrer une pièce afin d’y voir plus clair. Et de savoir si c’est nécessaire de garder ce pull qui n’a pas été porté depuis plus de deux ans. Ce livre met en avant cette méthode qui consiste à détourner les objets de leur usage premier. Vous trouvez que ce vase est trop riquiqui pour accueillir un bouquet de fleurs? Mettez-le dans la salle de bains ou sur votre coiffeuse afin de rassembler vos pinceaux de maquillage. C’est un exemple parmi tant d’autres.

    Les livres sont bien évidemment une source d’inspirations à propos du rangement mais également Internet. Mon site préféré que vous connaissez peut-être est Pinterest. C’est incroyable la diversité d’informations qu’on peut trouver. Je reçois régulièrement des épingles (notifications à base de photos) afin de me prévenir des nouveautés dans les domaines qui m’intéressent. Je recherche des solutions de rangement ou bien des idées créatives.

    Après tout cela, je n’ai plus qu’une chose à vous dire: bon rangement! (à moins que ce ne soit déjà fait). 

mercredi 31 mai 2017

Livre à colorier Sarah Kay

 

         

 

    Me revoilà avec un article consacré aux loisirs créatifs et à la détente. J’ai acheté ce cahier de coloriage Sarah Kay chez Leclerc dans le rayon des livres pour enfants, alors qu’il existe de nombreux ouvrages pour les adultes et que cette activité est très répandue aujourd’hui. A chaque page que je tourne, c’est une invitation à la nature et aux univers colorés. Je n’ai plus qu’à me munir de mes crayons et à choisir les couleurs qui m’inspirent.

    Cet album à colorier complète ma collection Sarah Kay qui se manifeste à travers des livres, des trousses ou encore des points de croix. Mais comme je n’ai pas beaucoup d’objets, je trouve encore de la place. Contrairement à mes collections Betty Boop et Audrey Hepburn qui s’entassent dans chaque recoin et qui augmentent plus vite. Dernièrement, j’ai trouvé une tasse et sous-tasse Audrey Hepburn au prix de 50 centimes dans une boutique d’occasion. Et les fameux sacs Betty Boop cités dans l’article précédent.

lundi 22 mai 2017

Sac shopping Betty Boop

 

     Voilà que, dans ce nouvel article, Betty Boop revient en force. En effet, un magasin vient de s’ouvrir dans une des galeries marchandes de la ville. Disons plutôt qu’il a pris la place d’un autre. Donc, cette enseigne propose des produits variés comme des sacs, quelques vêtements pour les adultes, des accessoires, des chaussettes… Puisque je ne connaissais pas et que je passais juste devant, je suis entrée pour voir ce qui était proposé. J’ai vite fait le tour. Mais dans un bac situé près de la caisse se trouvaient des sacs Betty Boop. Les petits sacs contiennent des sacs plus grands à déplier afin d’y glisser ses achats pour le plaisir ou ses courses du quotidien. J’ai payé 1,20 euros chacun.

       

    Je vous présente ce premier sac shopping orné d’une jolie Betty Boop tenant son petit chien Pudgy, dans un décor parisien avec la Tour Eiffel.

          

     Et ce deuxième sac dans des tons plus clairs met en avant une Betty Boop qui n’a peur de rien sur son scooter.

mardi 16 mai 2017

De belles gommes

 

  

    Dans mon précédent article, j’évoquais la papeterie chic et féminine, notamment à travers des objets comme un stylo qui ressemble étrangement à un rouge à lèvres ou encore un chapeau qui ne recouvre pas toute la tête (loin de là!). Cette fois-ci, je vous montre encore des gommes avec des formes différentes. Je ne suis pas certaine de glisser toutes mes affaires dans ce sac, cette chaussure risque d’être inconfortable ( bien qu’élégante) et ce rouge à lèvres ne me sera d’aucune utilité dans ma trousse à maquillages.

    Dans mes trousses et pots à crayons, j’ai très peu de modèles basiques, sauf si la couleur d’écriture diffère. J’ai beaucoup de stylos et de crayons en lien avec des lieux de visites, à l’effigie de mon héroïne préférée (Betty Boop) ou avec des motifs rigolos.

     D’ailleurs, à propos de Betty Boop, je n’ai pas fini de vous en parler. Il va falloir que je répertorie ma collection, de même que pour Audrey Hepburn, Sarah Kay, les cakes de Bertrand (un autre type de papeterie éditée par Clairefontaine).

samedi 6 mai 2017

Papeterie beauté

 

 

    J’ai installé une étagère dans ma chambre afin de créer un univers papeterie beauté. Pour commencer, j’adore tout ce qui a un rapport avec les articles de papeterie, que ce soit des stylos, des carnets, des gommes. Je dois avouer que j’ai de quoi faire dans ce domaine. Ensuite, si cette papeterie a de jolis motifs ou est originale, c’est encore mieux!

    Voilà une présentation qui ressemble à celle d’un salon de beauté. C’est à s’y méprendre. Mais non! Car vous laisserez de belles traces de marqueurs sur vos ongles (comme les marqueurs Stabilo), vos lèvres seront colorées par des traits fins de stylos à bille, je ne suis pas certaine que vous transportiez grand-chose dans ce sac à main en forme de gomme et ce chapeau également en gomme ne vous protègera pas du soleil. Il tient dans le creux de la main.

     Après votre lecture, vous vous demandez peut-être où trouver toutes ces choses. Les gommes ont été achetées chez Action au prix de 39 centimes l’ensemble, les marqueurs ont été achetés dans une jardinerie près de chez moi, les stylos ont été achetés chez Maisons du monde.

    Cet article m’a peut-être été inspiré par mes diverses lectures sur les salons de beauté et maquillage à recréer chez soi, en les agrémentant d’étagères et de boîtes compartimentées quand on en a beaucoup. Tout mon maquillage est rangé dans une trousse prévue à cet effet. Enfin presque tout parce que j’ai une palette qui se déplie avec des gloss et des fards à paupières de chez Sephora. Ce genre de palette est vendu essentiellement au moment de Noël.

mardi 25 avril 2017

100 robes mythiques

 

 

    Le livre dont je vais parler dans cet article s’intitule “100 robes mythiques”. Il a été écrit par Megan Hess et publié aux éditions l’Imprévu. A propos de l’auteur, elle s’est toujours intéressée à la mode, de la direction artistique auprès de grandes agences de mode au lancement de sa gamme d’écharpes vendues en édition limitée auprès des grandes maisons.

    Ce livre décrypte les robes portées par les plus grandes de ce monde et se divise en six catégories : créateurs, icônes, mariages, musique, films, Oscars. A chaque page que je tourne, je découvre une illustration de la robe absolument magnifique et une explication claire. Ce qui fait également le charme de ce livre est que mon actrice préférée y est présente à trois reprises. Je redécouvre Audrey Hepburn dans le film Sabrina (1954), Diamants sur canapé (1961). Et elle apparaît une nouvelle fois dans une robe de Hubert de Givenchy, son créateur fétiche, à l’occasion des Oscars de 1954.

dimanche 16 avril 2017

Portraits de femmes

 

        

   Ce premier portrait est une gravure à colorier “pour un moment de créativité”. Le set publié aux éditions Alibabette contient une feuille de papier à dessin de grande qualité (papier aquarelle de 300 g) ainsi qu’une feuille de brouillon (papier à dessin de 100 g). Pour ce premier portrait intitulé Miss Butterfly, j’ai choisi d’utiliser des crayons de couleurs qui donnent un aspect automnal avec du rouge et du marron. Concernant le matériel, il est possible d’utiliser des crayons, des feutres, de l’aquarelle, de la gouache, des marqueurs, que sais-je encore, sans pour autant dénaturer l’ensemble.

 

      

   Voici une autre présentation, toujours avec des crayons de couleurs. Cette fois-ci, je suis dans une harmonie printanière ou estivale avec du bleu, du rose et du jaune pour le chapeau qui rappelle celui en paille.

   Pour l’un comme pour l’autre, un sous-verre me sert d’encadrement.

   Mantenant, je vous laisse faire votre choix!

samedi 8 avril 2017

L’univers des pompons

 

    Ayant commencé à tricoter des écharpes, j’ai décidé d’aborder la laine sous un autre angle : en réalisant des pompons. Pour cela, j’ai utilisé deux méthodes bien distinctes. La première nécessite d’avoir une fourchette. Oui oui, une fourchette qui sert à manger, avec quatre dents. Il suffit d’enrouler plusieurs fois la laine autour de la fourchette, de passer un morceau de laine entre les dents, de faire un noeud bien serré, de retirer la laine de la fourchette et de couper toutes les boucles avec un petit ciseau. D’ailleurs, voilà le résultat.

    Ici sont présentés trois formats différents et, pour ajouter une touche de fantaisie, j’ai choisi de travailler avec deux couleurs dont je disposais déjà.

     La deuxième fait appel à un appareil à pompons. J’ai acheté un lot qui en comportait trois. Voilà à quoi cela ressemble.

    

        Le modèle d’appareil à la taille intermédiaire est celui-ci (blanc), le plus petit est bleu et le plus grand est rouge. Seulement, après avoir lu la notice et regardé plusieurs tutoriels, le résultat final ne me satisfait pas plus que ça. Au lieu d’être bien rond, on dirait des bouts de laine coupés et attachés au milieu.

dimanche 2 avril 2017

Puzzle Betty Boop parisienne

 

  

    Voici un deuxième puzzle Betty Boop, cette fois-ci rectangulaire comme la plupart des puzzles classiques qui ne sont pas en version 3D. Il représente l’héroïne dont j’ai déjà parlé (héroïne créée par les Studios Fleischer) dans un décor parisien, avec la tour Eiffel à droite et l’affiche d’un bistrot chez Mademoiselle Betty Boop à gauche. Sans oublier qu’elle sait s’adapter à toutes les situations. Il existe une collection de soixante figurines dont chacune évoque un métier. Elle passe de vétérinaire à garagiste, à maître nageur dans un maillot de bain rouge à la Pamela Andernson dans Alerte à Malibu. Là encore, Betty Boop montre l’étendue de ses talents en étant affublée d’un béret, bien français!

mardi 28 mars 2017

Une oie en point de croix



    Je vous présente une jolie oie. J’ai acheté le kit complet lors des puces des couturières près de chez moi. L’exposante le vendait 50 centimes, toile et fils compris. Je n’ai pas hésité. Et dès le lendemain, j’avais terminé mon ouvrage qui se travaillait sur une toile Aïda blanche. Aussi étonnant que cela puisse paraître pour un kit de cette grandeur, j’ai utilisé onze couleurs.
    Dans des prochains articles, je vous présenterai un portrait de femme à colorier et un poussin en mosaïque. Pour le moment, je ne sais pas encore dans quel ordre mais je les montrerai, ça c’est sûr. A moins que j’ai une envie de vous montrer quelque chose d’autre avant.

lundi 13 mars 2017

Porte-bijoux DIY

 

     Dans cet article, je vais vous présenter un porte-bijoux haut en couleurs. Mais avant cela, pour ceux qui l’ignorent, “DIY” se traduit par “faites-le vous même”. Cette appellation croît depuis 2007 et apparaît dans de nombreux blogs, y compris le mien. Ceci dit, le DIY touche tous les domaines, donc pas forcément les loisirs créatifs. J’aime ce principe d’apporter une touche personnelle à ce que j’entreprends. J’achète également du tout fait, je ne vais pas mentir, or cet hiver, j’ai porté des écharpes dont deux issues de mes petits doigts.

 

 

    La boîte dans laquelle est vendu ce porte-bjoux contient 104 éléments, dont les petits prêts à être détachés sont à moduler à notre guise. Tout d’abord, il faut coller le devant et le derrière du porte-bijoux ensuite, les pieds et le receveur qui viendra s’emboîter en dernier. Lorsque l’ensemble est sec, c’est-à-dire en plusieurs étapes, j’assemble les pieds croisés sur lesquels j’encastre la grande partie. Pour terminer, mon receveur s’emboîte à l’aide de trois morceaux également décorés. Ranger des bijoux avec des bijoux déjà existants et permanents, quel délicat mélange de glamour!

vendredi 3 mars 2017

Jeux de mots

 

     Aux travers de différents articles, il est évident que je ne reste pas assise sur une chaise toute la journée à ne rien faire. Le point de croix ressort souvent mais ce n’est pas ma seule activité. J’écris, je lis (aussi bien des magazines que des livres pour la jeunesse que des polars), je range, je tricote et je fais également des jeux de mots.

 

Ce sont tous les jeux qu’on peut trouver chez le marchand de journaux. J’ai essayé les mots barrés, les mots casés, le sudoku ( à vrai dire, je ne suis pas une passionnée de ce jeu), les mots fléchés où j’ai déjà atteint le niveau 4. Je me dis que ce n’est pas trop mal mais j’espère bien progresser.

     Pour toutes les personnes qui ne connaitraient pas ces jeux, je vais les expliquer en quelques lignes. Concernant les mots barrés, il s’agit de retrouver tous les mots d’une liste dans une grille pleine de lettres. Les mots peuvent être dans tous les sens. En effet, ils peuvent être sur une ligne verticale, horizontale ou diagonale. Dans certains cas, il reste quelques lettres à la fin qui forment un autre mot en réponse à l’énigme. Concernant les mots casés, cette fois-ci, la grille est vide. Des cases sont prédessinées et il ne reste plus qu’à les remplir à l’aide de la liste. Les mots peuvent contenir jusqu’à 13 lettres. Concernant le sudoku, il suffit de remplir une grille avec des chiffres allant de 1 à 9, et en faisant en sorte que ces chiffres se suivent. Concernant les mots fléchés, la définition est située dans une case et il faut trouver la réponse. La position des mots est indiquée par une flèche. 

samedi 18 février 2017

Des cartes de cristal

 

  

    Encore un tour chez Action et voilà des achats en perspective! Mais cette fois, il n’est pas question de laine ou de point de croix. Il est question de fabriquer des cartes de cristal. Voici les trois modèles que j’ai choisis. Le kit contient la carte, une enveloppe et un crayon magique. Le tout se fait sans désordre, sans colle. Il n’y a plus qu’à suivre les instructions qui sont:

1) Trouvez le sachet de cristaux marqué du même chiffre que la carte.

2) Etalez les outils. Videz un sachet à la fois dans le récipient (fourni à cet effet). Décollez le film protecteur.

3) Posez la pointe du crayon magique sur le dessus du cristal pour le soulever.

4) Posez les cristaux sur le cercle adhésif correspondant.

    Et voilà le travail!

mardi 7 février 2017

Puzzle Betty Boop rond

 

20170201_110418      20170201_110357

 

    Pour Noël, j’ai eu en cadeau ce joli puzzle Betty Boop édité par Nathan et qui a la particularité d’être rond. Je fais souvent des puzzles allant jusqu’à 3000 pièces or c’est la première fois que je tombe sur cette forme. En parlant de miss Betty Boop, je collectionne tout ce qui la concerne. Cela peut-être une figurine, un coussin, des chaussettes, des boîtes, des lampes, que sais-je encore. En tout cas, je n’ai pas compté combien d’objets composent cette collection. D’ailleurs, lors de mon passage à l’émission Harry diffusée sur France 3, j’ai eu un porte-monnaie à son effigie

     Pour celles et ceux qui ne la connaîtraient que de nom ou pas du tout, Betty Boop est une héroïne de dessins animés américains créée par les Studios Fleischer entre 1930 et 1931. Bien évidemment son look évolue au fil des ans puisqu’elle devient brune avec quelques bouclettes en moins. Sa tête, aussi large que ses épaules, ne change pas. Il ne faut pas oublier de parler de son petit chien blanc nommé Pudgy.

mardi 31 janvier 2017

Elégante Audrey Hepburn

   

    Après avoir montré beaucoup de loisirs créatifs (en particulier dans mes points de croix), cette semaine, je consacre mon article à un produit que j’ai trouvé chez Sephora: un lot de 4 vernis à l’effigie d’Audrey Hepburn, dont le film mis en avant est Breakfast at Tiffany’s. Pour être honnête, je collectionne tout ce qui est en rapport avec cette merveilleuse actrice. Je n’ai pas compté le nombre d’articles divers que je possède. Tout récemment, j’ai trouvé dans une boutique proche de chez moi des tableaux la représentant. Trois, pour être exacte. Au lieu de choisir, j’ai pris le stock.

     Pour en revenir à mon histoire de vernis, je les ai vus sur le site de Séphora et ils étaient encore disponibles dans le magasin de ma ville. Je suis allée les acheter et, surprise, je les ai payés moins chers que le prix indiqué sur le site. Je n’ai pas encore essayé le vernis car, comme habituellement je n’en mets pas, je n’ai pas de dissolvant. Il va falloir que je m’en achète un mais si possible à l’aloe vera, l’odeur du dissolvant n’étant pas agréable à respirer.

 

20170131_195809

     Je n’oublie pas de préciser qu’il est possible d’acheter ces vernis au détail avec la même appellation.

samedi 21 janvier 2017

Pochette à miroirs

 

20170121_205317    20170121_205335

  Je vous présente la pochette à miroirs dont je vous ai parlé dans le précédent article. Qu’en pensez-vous?

    J’ai trouvé ce modèle de chapeau vert que j’ai brodé sur une toile Aïda. Ensuite, j’ai brodé l’écriture de la même couleur que les contours du chapeau. J’ai plié ma toile en 2 après avoir mesuré et j’ai cousu le tout avec ce même fil vert utilisé pour l’écriture, sans oublier de laisser une ouverture pour y glisser son miroir. D’ailleurs, à ce propos, sauriez-vous définir un miroir? Si j’en crois une définition, un miroir est “un objet possédant une surface suffisamment polie pour qu’une image s’y forme par réflexion et qui est conçu à cet effet”. Bien évidemment je vous parle du miroir très utile pour se repoudrer le nez ou vérifier sa coiffure, miroir qui peut se glisser dans tous les sacs à main.

lundi 16 janvier 2017

Irréductible!

 

   Vous voyez, il a fallu que je l’achète dès sa sortie.

20170116_204914   20170116_204930

   Mon article n’a aucun rapport avec un petit bonhomme à moustache et un gros bonhomme amateur de sangliers mais avec le numéro 3 de la série point de croix qui permet de se constituer un service de table ( avec serviettes, nappes et torchons). J’ai évoqué mon achat du numéro 2 dans mon article précédent.

   En ce moment, je suis en mode loisirs créatifs à 200%! Suite à l’achat d’un kit, je suis en train de monter un porte bijoux que je présenterai prochainement. Le plus long est le temps de séchage entre les différentes étapes. Sans oublier une pochette à miroirs ( en toile Aïda) dont il ne me reste plus que les coutures et la broderie d’un chapeau sur une serviette invité.

mardi 10 janvier 2017

Douce nuit, sainte nuit…

 

20170110_202643    20170110_202603

    Pour débuter cette année (je sais qu’on est le 10 janvier), je vous présente cet ourson tout mignon acheté dans une jardinerie qui se trouve près de chez moi, à Desjardins Montivilliers. Ce petit était vendu à l’occasion des fêtes de Noël et j’ai eu la chance de l’avoir à moins 70%. Lorsque j’appuie sur sa patte, il fait du violon, ses ailes bougent, s’illuminent et changent de couleur. Sans oublier le fond musical de la chanson Douce nuit. Je l’ai  posé sur mon imprimante, il y trône fièrement. Depuis le temps que je louchais dessus, cette fois ce fut la bonne occasion de dépenser.

    Mais en ce début d’année, les marchands de journaux raffolent de numéro un dans tous les domaines (Star Wars, maison à colombages, véhicule militaire…). C’est une véritable mine d’or. En ce qui me concerne, j’ai craqué pour le numéro un Point de croix afin de me constituer un ensemble pour la table avec les serviettes, la nappe. En plus, des échevettes DMC sont fournies, ce qui enrichit mes deux boîtes de fils.